Analyse MT -sem 14 - CAC40, Taux 10 ans, SP500, EURUSD

Bonjour,

Je vous propose comme chaque WE de faire le point sur les tendances à moyen terme.

Taux

Le vif rebond de Mai-Juin 2015 a fait place depuis juin 2015 à une dynamique baissière de près de 10 mois qui n'est toutefois pas encore totalement parvenue à rejoindre les plus bas du printemps 2015.
Là où les taux allemands et français travaillent le support de leur canal baissier, les taux italiens poursuivent une dynamique d'accélération baissière après avoir oscillé au sein d'un range horizontal d'oct 2015 à mars 2016.
Côté espagnol, nous constatons de réelles difficultés à suivre la dynamique italienne.

Ce constat illustre néanmoins une poursuite d'un contexte de taux bas qui reste favorable aux marchés actions.

EUR/USD

Le range moyen terme entre 1.08 et 1.14 que nous avons à maintes reprises signalés voit cette semaine l'EUR/USD rejoindre sa borne supérieure. Si cet impact ne marquait pas le débordement d'un double top sur 1.134 signalé dans ma dernière analyse, je pourrais considérer que la force potentielle de réjection sur 1.14 est importante.

Dans le cas présent, je suis beaucoup plus prudent et n'écarte pas une accélération haussière qui pourrait conduire la parité E/$ sur les 1.20 par un simple calcul de report de range ou de la règle de la balançoire par rapport au range 1.08-1.14.

SP 500

Il n'est jamais inutile de rappeler que sur 2 années glissantes, le S&P 500 oscille au sein d'un range HORIZONTAL de part de d'autre des 2 000 points, range qui fait suite à une tendance nettement haussière. Les deux derniers rebonds moyen terme ont pris la forme d'un double creux.

Dans l'immédiat, la dynamique haussière issue de la validation de cette seconde structure de creux (point 1 à 7) n'est pas remise en cause. Il  convient juste de signaler l'arrivée des prix sur une zone de réjection potentielle délimitée par les tops A, B et C.

CAC 40

Vous connaissez le risque qu'il existe à s'imaginer l'existence de canaux. De tels traits confortent souvent des biais directionnels là où l'on sait fort bien que le concept de tendance mérite d'être pondéré.

Pour ma part et depuis 2011, je préfère ne retenir comme pertinent que les niveaux horizontaux qui quelle que soit l'échelle (log ou linéaire) et quelque soit la représentation graphique, qu'elle tienne ou non compte du temps, conservent une totale pertinence.

C'est ainsi que deux niveaux 3600 et 4600 s'affirment comme particulièrement important.
Le plus proche des prix actuels (4600) a rejetés ses derniers récemment au point "f".
A plus court terme, 4300 -au niveau horizontal- mérite toute notre attention.

Quelles perspectives pour cette semaine 14 ?

Là où le S&P 500 affiche désormais une progression annuelle de 1.43%, le CAC 40 accuse encore un retard de 6.79% sur son niveau de clôture du 31 décembre 2015 (4637.06). Une vraie divergence existe désormais entre S&P500 et CAC40 qui en UT Jour depuis le 10 mars 2016 empruntent des chemins opposés comme vous pouvez vous en rendre compte ci-dessous :

En termes de stratégies, un débordement net et fort des 1.14 sur EURUSD sera susceptible de conduire le CAC 40 à enfoncer les 4300 dans le but de rejoindre le gap de mi-février. A l'inverse, une nette réjection baissière sous 1.14 devrait permettre au CAC 40 de quitter son canal baissier court terme afin de lui permettre de venir retester son gap du premier jour de l'année.

Avertissement

Cette analyse est diffusée à titre purement informatif et éducatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. L'investissement et le trading sont des activités présentant des risques financiers. Tout investisseur doit donc se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans cette analyse, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière.

Analyses similaires