Leçon d'un nain

L'Islande nous donne une sacrée leçon.

A Davos c'est Olafur Ragnar Grimsson, le président islandais, qui, à juste titre, donne aux européens et aux américains une leçon d'économie et de courage et leur montre la voie, la seule, pour se sortir de ce bourbier. Un comparaison rapide des variations de PIB sur la période 2007-2014 entre la Grèce et l'Islande montre où se trouve la bonne solution.

 

PS: Chiffres et graphique d'Eurostat

Celle-ci nécessite du courage et tient en trois points essentiels :

- renier une partie de la dette,

- dévaluer sa monnaie,

- laisser sombrer les banques qui ont joué avec le feu.

Malheureusement l'Islande est considérée comme un nain politique. La morgue et la lâcheté de nos élites les empêchera de se pencher sur sa réussite. Les anglophones se régaleront de cette vidéo d'Al Jazeera où le président islandais donne la recette du succès de l'Islande face à la grave crise que le pays a affrontée. Il est peu probable que les médias européens, et français en particulier, aient un début de commencement de courage pour diffuser abondamment cette entretien : Politiquement incorrect, s'abstenir !

Olafur Ragnar Grimsson Iceland president 'Let banks go bankrupt'

Avertissement

Cette analyse est diffusée à titre purement informatif et éducatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. L'investissement et le trading sont des activités présentant des risques financiers. Tout investisseur doit donc se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans cette analyse, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière.

Analyses similaires