PDM de Cisco pour le 23 sept 2014

Bonjour,

  • Nous vous proposons le point de marché posté par Cisco ICI :

Avant de voir les news du jour, jetons un œil sur la journée d’hier … avec ce qui ressemble de plus en plus à une moquerie générale : Angela Merkel a salué lundi les "efforts très ambitieux" prévus en France dans les prochaines années, au premier rang desquels ceux visant à relever la compétitivité des entreprises ! surprise non, vous ne rêvez pas … la réalité est que la France fait peur et tout le monde y va de son couplet (vendredi c’était Moody’s, hier Angela) pour éviter à tout prix que l’exécutif ne se relâche totalement et ne fasse sombrer définitivement la France et l’Europe avec elle blush… alors, louer même le 10ème de ce qui a été promis devient la « bonne » stratégie de tous, même si on ne partage rien d’autre, ce qui est certainement le cas d’Angela vis-à-vis de la politique française mise en œuvre par F.H et sa bande frown… sinon on a bien eu un discours de Super Mario mais rien de nouveau sous le soleil BCE qui va continuer à ouvrir grand son robinet, même si les marchés sont déjà inondés de liquidités et que les banques restent réticentes à transmettre la politique monétaire dans l’économie réelle (surtout à quelques jours du stress test) … ainsi, le CAC ouvrait largement dans le rouge avant de se redresser sous l’impact de Total (une trentaine de M € auront suffit pour faire remonter le CAC à l’équilibre compte tenu des faibles volumes) … l’indice parisien restera ensuite dans un range de 10 pts entre 4.450 et 4.460 pts, jusqu’à ce que Wall Street prenne clairement la direction sud, le CAC imitant alors aussitôt le « benchmark » mondial … au final, le CAC 40 clôturera à -0,42% … scénario assez proche pour le DAX qui terminera à -0,51% … à Wall Street, les traders avaient, hier, l’esprit tourné vers la Chine, dans l’attente de nouvelles informations quant à l’état de la 2nde économie du monde (ce matin sera publié le PMI manufacturier HSBC), l’inquiétude grandissant alors que le ministre chinois des Finances Lou Jiwei n'avait pas vraiment rassuré les marchés en déclarant ce week-end que Pékin n'envisageait pas de nouvelles mesures pour stimuler l’économie … le Dow a ainsi clôturé hier à -0,62%, le S&P500 à -0,80%, le Nasdaq Composite terminant lui à -1,14%.
 

  • A noter dans les news politico-économiques que les 1ers effets du nouveau mode de calcul du PIB (modifie la classification des dépenses de R&D et d'armement et intègre les revenus estimés de certaines activités illégales, comme la prostitution ou le trafic de drogue) se font sentir en Europe … ainsi, l'Italie a revu à la hausse son PIB 2013 avec pour conséquence une diminution de ses ratios de déficit et de dette. Le ratio déficit/PIB 2013 est ainsi ramené à 2,8%, contre 3,0% annoncé auparavant, accroissant la marge de manoeuvre dont dispose le gouvernement de Matteo Renzi pour contenir le déficit à 3,0% du PIB malgré la rechute en récession 8-1,9% en 2013). laugh
     
  • Concernant la situation géopolitique, pas de news notables ces dernières heures sur le front ukrainien mais coté Irak/Syrie, les Etats-Unis et des "pays partenaires" ont mené des premiers raids aériens contre des positions de l'Etat islamique en Syrie ce matin. L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, la Jordanie et Bahreïn ont participé à l’attaque … d’autre part, l'Etat islamique a appelé hier ses partisans à riposter aux attaques aériennes lancées par la France et les Etats-Unis dans le nord de l'Irak en s'en prenant à leurs ressortissants : "La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu'il soit Français, Américain ou d'un de leurs pays alliés", déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi. "Si vous ne pouvez pas trouver d'engin explosif ou de munition, alors isolez l'Américain infidèle, le Français infidèle, ou n'importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le", poursuit-il !frown
     
  • Sur le forex, l’euro qui enregistrait quelques gains hier matin face au $ avec un plus haut à 1,2867, reperdait l’intégralité de ses gains sur le discours de Mario Draghi, ce dernier confirmant le moment difficile pour l’économie européenne et la nécessité du soutien entier de la BCE, avec tous les moyens à sa disposition, voire même avec ceux dont elle ne dispose pas, si si Signori !! … la paire eur/usd reprenait donc son trend baissier venant flirter avec le seuil des 1,28 à 1,2819, avec les plus bas annuels (1,2791) en ligne de mire … l’eur/usd s’échange ce matin à 1,2855.
     
  • Coté marché obligataire, la France a encore une fois pleinement réussi son émission CT du jour avec du 3, 6 et 12 mois émis aux taux de -0,036%, -0,035% et -0,034% contre respectivement -0,051%, -0,048% et -0,047% lors de la précédente émission, retransmettant une part du soulagement suite au renoncement de l’agence Moody’s à dégrader la note de la France et qui s’est contentée d’une perspective « négative » comme seul jugement après ces derniers mois de surveillance ! … l’OAT français en a aussi profité, affichant un rendement en baisse à 1,36% avec un spread sur le Bund de 33,54 (-1,56%). Le rendement du BTP 10Y italien s’affichait lui en hausse en fin de journée à 2,39% avec un spread sur le Bund de 136,70 (+3,72%), tout comme pour les Bonos espagnols qui baissaient nettement également avec un rendement en hausse à 2,23% avec un spread sur le Bund de 120,73 (+5,05%) … de l’autre coté de l’Atlantique, les treasuries US s’inscrivaient encore en hausse, le rendement des T-Bonds 10 YR revenant à 2,5660%.
     
  • Concernant les commodities, la hausse du $ est devenue le principal sujet de préoccupation sur les marchés de matières 1ère même si en réalité, ce n’est pas tant la valeur du $ qui pose encore problème mais plus ses fortes variations et la difficultés à en évaluer son évolution … pour l’or, la situation technique s’est encore détériorée, mettant en danger le support des 1.124$ qui entrainerait probablement l’once sur les 1.180$ qui pourrait enclencher un bottom ou une baisse supplémentaire en direction des 1.150$ … un rebond sur les 1.125$ pourrait porter l’or sur les 1.240$ voire 1.280 $ … ce matin, l’once s’échange autour des 1.220 $.
     
  • Sur le marché du pétrole, le Brent reste proche des 98$, perdant encore du terrain dans un contexte de faiblesse de la demande et d’une offre ample qui contrebalance la probable baisse de production de l’OPEP annoncée pour 2015 … le sentiment général reste baissier essentiellement à cause des basses perspectives de croissance en Europe et les doutes pour celle de la Chine … ce matin, le brut léger WTI s’échange autour des 91,40$ le baril, alors que le Brent se négocie lui à 97,30$.
     
  • En Asie, le data à surveiller était du coté chinois, avec le PMI Manufacturier (HSBC) qui a bien résisté restant au-dessus des 50 … Tokyo ne réagit cependant pas à cette "bonne" surprise car le Nikkei est fermé today !
     
  • CNY Indice PMI Manufacturier Chinois HSBC 50,5 50,0 50,2
     

  • Dans les news corporate, encore un PW (le géant de la distribution Tesco, qui avait déjà revu à la baisse, fin août, sa prévision de résultats semestriels, indique avoir surestimé son objectif de près de 250 M GBP) qui fait craindre que la prochaine saison des résultats, qui entrera vraiment dans le vif du sujet avec Alcoa le 8 octobre (en after), pourraient être moins bonne qu’attendu …
     
  • Dans le calendrier du jour, grosse journée en vue avec pour la France, l’indice de confiance des entreprises, le PIB et les PMI manufacturier et services. Pour l’Allemagne et l’Europe, on aura également les PMI manufacturier et services. Coté USA, l’indice immobilier Case-Shiller, le PMI manufacturier, l’indice Fed de Richmond, sans oublier quelques discours de membres du FOMC … le tout à suivre, ici !

Bonne journée à tous !

    Data France

  • EUR Enquêtes auprès des entreprises françaises 96 96 96

  • EUR PIB français (Trimestriel) 0,0% 0,0% 0,0%

  • EUR PMI manufacturier français 48,8 47,0 46,9

  • EUR Markit Comp PMI France 49,1 49,5

  • EUR PMI services français 49,4 50,1 50,3

Data Allemagne

  • EUR Indice PMI Composite allemand 54,0 53,5 53,7

  • EUR PMI manufacturier allemand 50,3 51,2 51,4

  • EUR Services PMI allemands 55,4 54,6 54,9

Avertissement

Cette analyse est diffusée à titre purement informatif et éducatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. L'investissement et le trading sont des activités présentant des risques financiers. Tout investisseur doit donc se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans cette analyse, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière.

Analyses similaires