F.Hollande déclare sa flamme aux Entreprises !

Le discours de clôture des "Assises de l'entrepreneuriat" a été l'occasion pour le Président François Hollande d'adresser une véritable déclaration d'amour aux Entreprises. Un tel discours a pu en surprendre plus d'un et je vous propose d'en découvrir l'intégrabilité en vidéo ci-dessous.

Avant de vous livrer quelques remarques, je tiens à rappeler un tweet qui a été repris à l'antenne de BFM sur l'impression laissée à un chef d'entreprise par ce discours :

Celui qui m'a cassé la figure la semaine dernière, m'invite au restaurant cette semaine car il a besoin de moi pour payer l'addition

La mise en scène était donc soignée et le discours bien écrit même si le Président a du mal avec les chiffres entre « âge de la retraite » et « pourcentage » par moment. Ce constat fait par l'exécutif peut aussi nous donner l'impression qu'il y a eu un an de perdu, mais que désormais il reste 4 ans pour impulser un nouveau cap.

Bien sûr, au stade actuel, cette énumération de "mesurettes" demande à être précisée.

J'ai notamment noté que désormais l'Assurance Vie était clairement dans le viseur du gouvernement et qu'au prétexte que désormais l'état pouvait financer sa dette à des taux historiquement bas, il n'avait plus besoin de l'Assurance Vie. Quid donc du durcissement de la fiscalité de l'Assurance Vie à venir.

Par contre, il convient de noter qu'il a beaucoup été question d'investissement en actions et que le PEA se verrait adjoindre un nouveau compartiment réservé au PME et ETI. Le plafond en serait de 75 k€.

Enfin, il est longuement revenu sur ce qu'il a qualifié de malentendu face à la fiscalité des cessions d'entreprises. Il a beaucoup plaisanté sur le mouvement des pigeons sans le nommer et voici ce qu'il en ressortirait.

Après avoir passé de la pommade sur les immenses qualités de chef d'entreprise, FH a annoncé que les 40 régimes de + values différents serait remplacé par un seul. La encore choc de simplification made in Hollande : nous demandons à voir cela dans le fait !

Ce nouveau régime s'articulerait autour de deux principes :

SIMPLICITE :

  • Passage de 40 régimes différents à un seul

LISIBILITE :

  • Cession à moins de 2 ans après l'achat ou la création = + values au barême de l'impôt sur le revenu
  • > 2 ans et < 8ans = 50% d'abattement
  • > 8 ans = abattement porté à 65%

De plus, il y aurait création d'un régime plus favorable pour la cession d'une jeune entreprise lors de la transmission familiale ou le départ à la retraite avec un abattement qui passerait à 85%.

Voilà pour quelques unes des annonces de ce discours qui demandent maintenant à être précisées car nous savons que notre Président est parfois confus avec les chiffres.

Je vous propose de réagir en cliquant ci-dessous sur le bouton "Réagir sur le Forum"
 

Avertissement: 

Cette analyse est diffusée à titre purement informatif et éducatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. L'investissement et le trading sont des activités présentant des risques financiers. Tout investisseur doit donc se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans cette analyse, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière.

Analyses similaires