Bonjour à toutes et à tous,

De nouveaux records à Wall Street ont été constatés cette semaine qui a vu notament la force de la croissance du PIB américain être confirmée à 4,2% Mercredi dernier, un chiffre en phase avec d'autres indicateurs avancés tel que la Confiance des Consommateurs US en forte hausse également Mardi dernier. Les Etats Unis tirent donc la croissance mondiale à l'image de la locomotive que le pays incarne habituellement lors des périodes d'expansion. La diminution des stocks de pétrole Jeudi dernier vient appuyer ce sentiment. Le Dollar américain bénéficie naturellement de ce contexte, notamment vis à vis des devises émergeantes. En effet la Livre turque continue sa dépréciation de fond, rejoint également par le Peso argentin dans cette tendance défavorable que les banques centrales locales peinent à contrer.

Par opposition l'Euro s'est apprécié face au Dollar retrouvant les niveaux habituels de Juin/Juillet, mais après avoir accroché les 1,17 il consolide de nouveau sous ce niveau avec des indicateurs techniques saturant en surachat et avec des prochaines échéances européennes (Brexit, Italie) pour la rentrée qui pourraient de nouveau peser sur le niveau de la monnaie unique.

Août se termine donc sans trop de dégats sur les marchés, le CAC latéralise donc autour des 5 500 points toujours coincé dans son grand range 5 300 / 5 600, mais les choses sérieuses pourraient donc survenir dès Septembre...

Benoit Fernandez-Riou