La zone de confluence des moyennes mobiles des 38, 90 et 200 derniers jours s'est maintenue, de sorte que le prix international du café a pu en tirer profit et, mercredi, il a de nouveau franchi la barre des 100 cents US, ce qui est psychologiquement significatif. En fin de compte, le Café a réussi à repousser la première attaque des ours. Cependant, la séance d'hier, qui a laissé une longue ombre en haut du corps de la bougie, incite à la prudence.

Ce dont les acheteurs ont besoin maintenant, c'est d’un débordement significatif de la moyenne à 90 semaines à 106,13 cents US, qui agit comme une résistance massive depuis septembre 2017 et qui a empêché à deux reprises une grande accélération haussière. S'ils réussissent cet exploit, il y aurait un potentiel de hausse supplémentaire de l'ordre de 110 cents US et peut-être même jusqu'au sommet annuel de 113,05 cents US.

Les indicateurs techniques donnent des signaux encourageants. La MACD sur une base hebdomadaire fait face à une tendance positive juste en dessous de sa ligne zéro, tandis que la RSI a rebondi au-dessus de sa barre des 50 points.

Afin de ne pas perdre la position de départ, le prix du café ne doit pas tomber en dessous de la moyenne mobile à 38 jours à 96,79 cents US. Si cela se produit, il conviendra de viser à nouveau 95 cents US.

CFD sur le Café en UT Jour avec Nanotrader

café

Nano