La moyenne mobile à 200 séances et le retracement de Fibonacci correspondant à 50% de la hausse depuis mars 2019, matérialisent la zone entre 100,33 € et 99,1 € comme un support important au niveau duquel il conviendra de surveiller la capacité des acheteurs à réagir.

Si cette zone ne stoppe pas le flux vendeur, il est fort probable que l’action Beiersdorf poursuive sa chute pour rejoindre l’ex zone de résistance du 30 avril dernier à 95,83 euros

Les indicateurs techniques continuent à être interprétés négativement. Le MACD est légèrement en dessous de zéro, alors que le RSI est déjà en zone de survente.

Après cela, il faudrait s'attendre à un écart de prix de 93,70 euros, soit le retracement de Fibonacci à 61,8% du dernier mouvement à la hausse.
  • Ce scénario baissier ne sera écarté qu’avec une stabilisation au-dessus de 102,80 euros.
Toutefois, même dans cette éventualité, une action des vendeurs pourrait intervenir dans la zone du croisement baissier des moyennes à 38 et 90 jours, ce qui permettrait de finaliser une épaule tête épaule dont le potentiel baissier permettrait de rejoindre les objectifs du scénario baissier.

CFD de l’Action Beiersdorf en UT Jour avec NanoTrader

Beiersdorf

Nano

Analyse de Daniel Schütz
astuce
  • Profitez de cours de trading gratuits et de webinaires en cliquant ici !