Bonjour à toutes et à tous,

Le magnifique rallye d’automne 2019 que nous avons accompagnés ensemble sur le CAC40 dès son origine début Octobre vers les 5 400 dans le plus pur esprit swing-contrarient nous a permis d’atteindre 5 800 dans un premier temps, puis l’objectif récent de la zone des 5 880 :
- Vidéo 1
- Vidéo 2

L’ouverture de la séance de ce matin à 5 888, imprimant du même coup un gap haussier d’une vingtaine de points comblé dans la foulée, le confirme et valide la cassure d’une vieille résistance de 12 ans d’age sur l’indice phare de la place parisienne. Cela permet évidemment d’envisager nos 6 000 points désormais...

Cependant bien que ces 6 000 soient notre objectif long-terme, rappelons à juste titre que le timing laisse encore environ un an pour sa réalisation. Et s’il y a aujourd’hui peu de doute sur le fait que le CAC atteigne les 6 000 d’ici le 3 Novembre 2020, rappelons que le 4 Octobre dernier lorsque le CAC cotait 5 400 rien n’était acquis dans l’esprit des opérateurs et des analystes, qui à l’époque prônaient davantage la prudence, voire des allègements ou des ventes à découvert pour viser des plus bas, et bien évidemment, suivant ces conseils ravageurs, tout un troupeau d’ours fut décimé.

Les chiffres macro-économiques des ces derniers temps moins mauvais que prévu, et notamment la dernière batterie des indicateurs avancés PMI et ISM confirmant l’éloignement de la perspective d’un ralentissement, ont permis de libérer les taureaux. Le tout couplé aux différentes détentes sur les préoccupations anglo-européennes et sino-américaines permet même d’envisager une fin d’année sans anicroche pour le bon déroulement de la période de consommation frénétique des fêtes de Noël et du nouvel an.

Cependant ne nous y trompons pas, les cours ne montent jamais indéfiniment en ligne droite, et l’objectif ultime du dépassement des 6 000 points sur le CAC n’est donc pas forcément l’actualité immédiate des prochaines séances. En effet une pause salutaire pourrait bien venir sous peu, d’autant plus que certains indicateurs techniques commencent à saturer en sur-achat d’une part et que du côté Nord du graphique d’autre part une résistance oblique haute weekly passe vers les 5 950.


2019-11-07 - CAC Hebdo

La bonne attitude pour travailler cette période de respiration à venir reste donc d’attendre des retracements baissiers pour construire et renforcer une position longue permettant de continuer à viser l’objectif ultime des 6 000 tout en prenant en compte les niveaux intermédiaires, comme celui des 5 950 par exemple, pour alléger une partie des bénéfices. Sur ces niveaux perchés un cadrage fin, idéalement E puis D voire C, puis B et A et si possible AA et AAA, est donc plus que jamais indiqué.

Bons trades.

Benoit Fernandez-Riou