Le prix de l'or continue d'augmenter. L'aversion au risque sur les marchés boursiers ne semble pas très prononcée à l'heure actuelle.
Néanmoins, le prix de l'or reste stable près de ses sommets annuels.

Le fait que le prix de l'or ne soit pas encore descendu durablement en dessous de la barre des 1 550 dollars par once est un bon signe pour tous les "taureaux d'or".
À ce niveau de prix, les mouvements à la hausse ont été plafonnés à plusieurs reprises l'année dernière. Aujourd'hui, d'un point de vue technique, cette résistance s'est transformée en un support solide. Tant que ce niveau est maintenu, on peut s'attendre à de nouvelles hausses de prix.

Surtout, un saut au-dessus du niveau de résistance actuel de 1600 USD l'once alimenterait à nouveau le rallye.
Ensuite, l'or devrait d'abord viser la barre des 1 700 USD, puis le niveau de résistance majeur de 1 800 USD l'once.

On peut déjà constater que le marché met à nouveau l'accent sur les risques potentiels de l'épidémie de coronavirus. Cela était déjà évident jeudi de cette semaine. Après que la Chine ait signalé une augmentation significative des nouveaux cas et des décès après une révision du nombre de personnes infectées, les marchés boursiers ont plongé. Le prix de l'or a augmenté en conséquence.

Depuis l'apparition de la maladie, le nombre total de décès s'élève maintenant à 1 310 personnes.
Le nombre de contaminations a augmenté de 14 840 pour atteindre 48 208 cas connus en une seule journée.

Graphique du CFD Gold en UT hebdomadaire avec NanoTrader

gold

Nano

Conclusion :

L'or consolide son statut de "valeur refuge" dans des marchés volatils.
Un saut au-dessus des 1 600 USD l'once donnerait au rallye un nouvel élan.
Jusqu’à présent l'or a trouvé un support solide à 1 550 USD l'once.