Le prix de l'or est aussi cher qu'il l'était en décembre 2012. La raison en est, entre autres, l'effondrement des rendements obligataires dans le monde suite à la pandémie de coronavirus, qui accélère la fuite des investisseurs vers des valeurs refuges.

Cela place également les investisseurs au centre de l'une des plus grandes sociétés aurifères du monde, Barrick Gold, qui devrait ouvrir au-dessus de sa fourchette de négociation de sept ans à 23,26 $ aujourd'hui.

CFD de l’action Barrick Gold en UT mensuelle

barrick

Ce serait un véritable soulagement et impliquerait un potentiel de hausse supplémentaire, après tout les prix sont sur le point de valider une épaule tête épaule inversée.
  • Cette figure classique entraînerait un potentiel haussier d'environ 17,5 $.
Un tel rebond serait amené à rencontrer plusieurs résistances aux alentours de 25,61 $ et la moyenne mobile des 200 derniers mois (actuellement à 26,45 $) définissent d'importants objectifs intermédiaires.