soja

Après un mouvement de baisse significatif depuis le début du mois d'avril, le prix du soja teste actuellement ses plus bas. Au début du mois, le contrat à terme de référence sur le soja était encore coté à la bourse à terme de Chicago à environ 890 cents US le boisseau. Il y a quelques jours, la fève était déjà disponible pour 820 cents US le boisseau.

D'un point de vue technique, le range entre 800 et 820 cents US le boisseau est d'une grande importance. Au cours des deux dernières années, le prix du soja s'est à plusieurs reprises fortement redressé de ce niveau.

Graphique du Future Soja en UT hebdomadaire avec NanoTrader

soja

Nano

La situation s'améliore également fondamentalement. Les analystes de l'industrie s'attendent à ce que les importations de soja de la Chine augmentent considérablement au cours des prochains mois. Il y a tout juste un mois, environ 2,1 millions de tonnes de soja du Brésil ont été exportées vers la Chine. Il y a un an, les importations chinoises en provenance du pays sud-américain étaient encore de 2,8 millions de tonnes. Les retards dus à la pluie au début de la récolte brésilienne ont été à l'origine des difficultés de livraison. Celles-ci se dissolvent maintenant.

La Chine devrait également commander plus de soja aux États-Unis. Les commandes de l'Empire du Milieu sont passées à 600 000 tonnes la semaine dernière. Le gouvernement central prévoit d'augmenter ses réserves d'État. On parle de 10 millions de tonnes de soja, 20 millions de tonnes de maïs et 1 million de tonnes de coton. Une grande partie serait importée des États-Unis, officieusement, pour satisfaire aux obligations découlant de l'accord de première phase du différend douanier.

Conclusion: les importations chinoises de soja reprennent. Techniquement, le prix du soja est actuellement bien soutenu.