Malgré le rallye de jeudi à la suite de la décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), la monnaie unique reste dans une fourchette latérale par rapport au dollar américain. Cela peut être vu dans la tentative infructueuse de déborder le niveau psychologiquement important des 1,20 dollar, au niveau duquel de nombreux sommets avec de longues mèches se sont formés plusieurs fois. Cela suggère une pression de vente.

La position spéculative longue sur l'euro, toujours extrêmement élevée, lève également le frein à une nouvelle hausse du taux de l'euro à moyen terme. Cette position doit être ajustée pour ouvrir la voie à de nouveaux sommets pluriannuels.

À la baisse, la moyenne mobile de 40 jours constitue un support clé avec le plus bas du 21 août de 1,1785 à 1,1752 $.
Si l'euro glisse en dessous de cette zone support, il menace un glissement rapide vers le chiffre rond de 1,15 dollar.

À l'inverse, une nette hausse au-dessus de 1,20 $ est nécessaire pour remettre les taureaux de l'euro en pole position. Si une cassure durable au-dessus de ce niveau réussit, cela pourrait entraîner un mouvement de prix d'un bon 200 pips à 1,22 dollar.

Fondamentalement, le prochain catalyseur de l'EUR / USD est déjà dans les starting-blocks avec la réunion de la Fed mercredi prochain.

Graphique de l'EUR/USD en UT Jour avec NanoTrader

eurusd

Nano

Analyse de Daniel Schütz


astuce
  • Profitez de cours de trading gratuits et de webinaires en cliquant ici !