Bonjour à toutes et à tous,

Il se dit que parfois un grain de sable peut gripper les rouages d’une belle mécanique pourtant bien rodée et huilée, et c’est ce que le commerce international a expérimenté ces derniers jours lorsqu’un porte-conteneur de 400 mètres s’est échoué en travers de l’étroit passage que forme le canal de Suez.

En effet au matin du 23 Mars 2021 l’Ever Given entrave le canal, dès lors c’est toute une file de navires à l’arrêt où devant se détourner afin de ne pas se retrouver coincé, mais dans les deux cas ce sont plusieurs jours de retard qui seront pris pour chacun.

ever given suez

L’occasion pour nous aujourd’hui de faire le point sur une commodité toujours essentielle pour notre mode de vie, le pétrole, et plus particulièrement le Brent qui a commencé par perdre près de 400 cents au jour de l’accident. Contre-intuitive, cette baisse montre que les acteurs du secteur n’ont pas été pris de panique au premier jour, pouvant compter sur les stocks courant, les pipelines ainsi que les moyens de contournement des navires pétroliers.

Le deuxième jour fut plus mouvementé, lorsqu’à la faveur de la nouvelle désormais répandue des acteurs hors-secteur, spéculant sur d’une part sur les retards de livraison et d’autre part le report probable de la demande sur un pétrole plus proche, celui de la Mer du Nord, fit remonter le Brent (ainsi que le WTI au passage).

Les séances suivantes furent une alternance de hauts de bas à forte volatilité, évoluant au gré des rumeurs de désensablement probables sous peu, des annonces d’échecs et des besoins de renfort en moyens.

Aujourd’hui le canal de Suez libéré, la poursuite du mouvement de fond sur le pétrole peut reprendre ses droits. Ainsi après avoir fait sa recovery Covid montant lentement mais surement dans un petit canal, technique celui-là, ces dernières semaines pour tenter les 70 début Mars, le Brent était désormais dans une phase de consolidation baissière.

2021-03-30 - BRENT daily

Actuellement vers 64 suite à un pullback haussier de retour sur l’oblique basse du petit canal les cours pourraient bien revenir sur 62 dans les prochaines séances, mais nous surveillerons surtout la cassure des 60, ce qui marquerait un signal clair de poursuite de la tendance baissière de l’or noir. Cette tendance s’appuyant fondamentalement sur des stocks élevés qui peuvent donc être prélevés sans trop d’impact à ce stade, ainsi que les livraisons à venir qui pourraient se chevaucher sur une période courte, et, cerise sur le gâteau, un retour des températures printanières en occident.

Le RSI va dans ce sens, et le Stochastique lent ne demande qu’à l’accompagner sous peu, ainsi au cas où les 60 seraient percés par le bas c’est un retour sur 57 qui est envisageable.

Bons trades, et rendez-vous Mardi prochain le 6 Avril dès 9h pour une journée exceptionnelle de conférences en distanciel.


Benoit Fernandez-Riou

Livres Forex Trader