Nous examinons ci-dessous les implications possibles pour le DAX en cas de coalitions menées par chacun des trois principaux partis...

Allemagne.

Comme vous le savez peut-être déjà, les Allemands se rendent aux urnes le dimanche 26 septembre pour élire un nouveau Bundestag, ou parlement fédéral. Selon toute vraisemblance, deux ou trois partis devront former une coalition après les premiers résultats pour décider qui succédera à Angela Merkel, qui se retire après 16 ans de règne.

À l'approche de cette élection très disputée, nous partagerons une série d'articles analysant comment les principaux marchés pourraient réagir selon différents scénarios. Aujourd'hui nous nous penchons sur l'impact potentiel sur le DAX, l'indice boursier le plus négocié d'Allemagne.

Après plus d'une décennie et demie de règne du parti conservateur de Mme Merkel, l'Union chrétienne-démocrate/Union chrétienne-sociale (CDU/CSU), les sondages annoncent une course serrée entre le CDU/CSU, le parti social-démocrate de centre-gauche (SPD) et le parti libéral des Verts :

Résultat des sondages en Allemagne.
Source : The Economist



Nous examinons ci-dessous les implications possibles pour le DAX en cas de coalitions dirigées par chacun de ces trois partis, même si, bien entendu, le ou les partenaires de la coalition auront également un impact majeur sur les politiques et la réaction du marché :

1) Une coalition dirigée par le SPD

Avec une avance marginale mais croissante dans les sondages au moment où nous publions cet article, une coalition dirigée par le SPD, parti de centre-gauche, fait partie des scénarios les plus probables. En tant que parti plus à gauche que le parti établi CDU/CSU, une coalition dirigée par le SPD pourrait être une évolution relativement baissière pour le DAX, étant donné que le parti a prôné la hausse du salaire minimum, l'augmentation des impôts et le soutien du "travail" aux dépens du "capital" à la marge. Bien entendu, la probabilité que des politiques plus libérales soient adoptées dépendra du ou des partenaires de la coalition et de leurs priorités.

2) Une coalition dirigée par la CDU/CSU

Angela Merkel sera difficile à suivre, et cette responsabilité pourrait bien incomber à Armin Laschet, le premier ministre de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l'État le plus peuplé d'Allemagne. La CDU/CSU et le SPD étant apparemment en désaccord après huit ans de coalition, une victoire de la CDU/CSU dans le courant du mois entraînerait probablement une nouvelle coalition et un changement de politique conservatrice. Toutes choses égales par ailleurs, cela pourrait être un résultat haussier pour les entreprises qui composent le DAX, avec une probabilité moindre d'augmentation des impôts, de réglementations supplémentaires et de réformes du travail.

3) Une coalition dirigée par les Verts

On dit que les marchés détestent absolument l'incertitude, et une victoire du parti vert de gauche, dirigé par Annalena Baerbock, introduirait certainement une forte dose d'incertitude dans la politique allemande. Le parti prône une politique ambitieuse en matière de changement climatique, des investissements publics généralisés et une intégration européenne plus poussée, autant de mesures qui pourraient augmenter les coûts pour les entreprises allemandes. Par conséquent, une coalition dirigée par les Verts pourrait bien être le résultat électoral le plus baissier pour le DAX, ce qui devrait inciter les traders haussiers à surveiller de près les sondages dans les semaines à venir.

Si ce qui précède décrit trois différents scénarios à surveiller, ainsi que les implications potentielles pour le DAX, il existe d'innombrables possibilités de coalitions que les traders devront passer au crible à la suite des élections.

Ne manquez pas de consulter notre analyse et toute mise à jour pertinente dans la dernière ligne droite avant, et la première réaction après, les résultats des élections très attendues de ce mois-ci !


Vous souhaitez trader les actions ?
  • Ouvrez un compte CFD forex ou un compte actions et cryptos chez WH SelfInvest.
  • Configurez votre propre stratégie de trading sur l'impressionnante plateforme NanoTrader directement à partir du graphique (démo gratuite). Aucune connaissance en programmation n'est nécessaire.
  • Protégez votre position à l'aide d'ordres bracket automatisés.

"Le marché boursier est un champ de bataille. N'oubliez jamais de survivre en premier dans la bataille.
Seuls ceux qui survivent à la bataille peuvent profiter du butin de la guerre."


- Benjamin Lee