La théorie de Dow est considérée comme la base de l'analyse technique par nombre de ses adeptes. C'est pourquoi son créateur, Charles H. Dow, est souvent considéré comme le "père" de cette méthode d'analyse. En outre, le journaliste est également le co-fondateur du "Wall Street Journal" et a compilé d'importants indices sur les marchés boursiers, encore très connus aujourd'hui.

Charles Henry Dow

dow

Charles Henry Dow est né le 6 novembre 1851 aux États-Unis (Sterling dans le Connecticut). À l'âge de 21 ans, il commence à travailler comme journaliste et, après quelques années, se spécialise dans le monde de la finance. Enthousiasmé par Wall Street, il s'associe à Edward Jones et fonde la "Dow Jones & Company" en 1882.


Chaque jour, la société fournissait aux personnes intéressées des informations sur ce qui se passait à la bourse, ce qui, après quelques années, a conduit à la création du « Wall Street Journal », encore connu de nos jours. Charles Henry Dow est mort à New York le 4 décembre 1902.

Outre la théorie de Dow et le journal mentionné ci-dessus, le terme "Dow Jones" est connu de tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux indices. L’indice américain Dow Jones (Industrial Average) comprend aujourd'hui 30 valeurs individuelles et est censé refléter l'évolution du marché boursier américain. Il est également très populaire auprès des investisseurs et des gestionnaires de fonds et a été créé par le journaliste Charles Dow. Ce dernier a également compilé le Dow Jones Transportation Average, qui présente les 20 plus grandes sociétés de transport aux États-Unis.

Ces deux indices jouent également un rôle important dans la théorie publiée par Charles Dow, connue sous le nom de Théorie de Dow.

Les principales affirmations de la théorie de Dow
  • Les indices tiennent compte de toute information.
Si l'on part du principe que l'analyse technique est l'étude de la psychologie de masse de tous les acteurs du marché, cette affirmation s’explique facilement. Les investisseurs, les investisseurs privés, les traders (...) réagissent à toute nouvelle, hypothèse (...) d’une manière ou d’une autre. Leurs actions sont visibles dans le cours du prix et donc dans le graphique.

Comme les participants au marché réagissent à toutes les actualités par le biais de leurs transactions, l'importance de ces nouvelles est directement indiquée dans le prix et (par exemple) l'indice est coté à un prix tenant déjà compte de tout élément (connu).

De nombreux utilisateurs de l'analyse technique s'opposent également à l'analyse fondamentale de cette manière, car de leur point de vue, toutes les données fondamentales sont déjà connues et donc incluses dans le prix courant. Par conséquent, l'analyse du mouvement du marché lui-même leur suffit.
  • Le marché présente trois tendances

tendance

Charles Dow a divisé les mouvements de prix en trois phases de tendance différentes, qui diffèrent principalement par leur durée.

La tendance primaire dure plusieurs années et indique la direction générale d'un marché.

La tendance secondaire est également connue comme une tendance à moyen terme et peut durer de quelques semaines à quelques mois.

Dow a qualifié les fluctuations à court terme de tendance tertiaire, qui se limite à quelques semaines seulement.
  • Les tendances primaires comportent trois phases.
    globale: tendance primaire
    rouge : tendance secondaire
    bleu: tendance tertiaire
En plus de la subdivision en trois phases de tendance, Dow a également structuré la tendance primaire à long terme en fonction de certaines caractéristiques.

Dans la première phase de la tendance primaire, la phase d'accumulation, seuls quelques acteurs du marché bien informés achètent, car ils sont les seuls à reconnaître le renversement de tendance.

Dans la phase de participation publique, la tendance s'accélère à mesure que la grande masse des investisseurs prend conscience du renversement de tendance et se positionne en conséquence.

Dans la dernière phase, celle de la distribution, les investisseurs bien informés quittent déjà le marché, car ils sont à nouveau les seuls à reconnaître un renversement de tendance imminent.
  • Les indices doivent se confirmer les uns les autres.
Comme déjà mentionné, Charles Dow a créé le Dow Jones Industrial Average et le Dow Jones Transportation Average, entre autres. Selon Dow, un mouvement important n'a de signification durable que si les indices se confirment mutuellement. Il aimait utiliser les deux indices mentionnés à cette fin.

Cela est tout à fait compréhensible compte tenu du motif pour lequel Dow a compilé les indices. Le journaliste voulait avant tout montrer l'évolution générale des marchés boursiers. Si les deux indices ne confirment pas une évolution, cela ne vaut probablement pas non plus pour le marché au sens large.
  • Le volume doit confirmer la tendance.
Le volume sur les marchés est utilisé par de nombreux analystes pour voir combien d'acteurs du marché soutiennent réellement le mouvement actuel. Pour cette raison, il est également évident que le volume devrait augmenter dans la direction de la tendance, puisque la direction de la tendance est (ou devrait être) par définition plus forte que ses corrections.

théorie

S'il y a une divergence entre l'évolution du volume et la tendance (par exemple, tendance à la hausse, mais volume plus élevé dans les corrections à la baisse que dans les mouvements à la hausse), alors la tendance "est sur un terrain mouvant" et la prudence est de mise.
  • Une tendance est valable jusqu'à ce qu'elle soit clairement inversée.
  • Le volume augmente dans le sens de la tendance.
Cette dernière affirmation est souvent justifiée par la loi de l'inertie de Newton. Selon cette loi, un corps reste dans son état de mouvement jusqu'à ce qu'une force extérieure l'affecte.

Selon Dow, une tendance fonctionne également selon ce principe, puisqu'elle a toujours une plus grande probabilité de se poursuivre que de s'inverser. Elle est donc valable jusqu'à ce qu'elle soit clairement inversée.

Inversion d'une tendance à la hausse

Dans l'image de droite, la tendance n'est inversée que lorsque la ligne rouge est cassée, car alors un creux plus important se forme. La série des sommets et creux en hausse (définition d’une tendance haussière) prend donc fin et la tendance s’inverse.

De nombreuses autres théories de l'analyse technique, comme la théorie des vagues d'Elliott, s'appuient sur la théorie de Dow. La définition de la tendance est notamment essentielle, car elle permet aux débutants de mieux évaluer la situation du marché.

Charles Dow a donc non seulement apporté une contribution significative au monde financier actuel du point de vue du journalisme et du célèbre Dow Jones, mais il a également apporté beaucoup à l'analyse technique.