Le graphique Heikin-Ashi est un moyen de montrer l'évolution du prix d'une action, mais il est utilisé beaucoup moins fréquemment que le graphique en chandeliers classique. Alors que ce dernier indique le prix le plus haut et le plus bas d'une période, ainsi que le prix d'ouverture et de clôture correspondant, le calcul des bougies Heikin-Ashi est un peu plus complexe. Le fait que les bougies doivent encore être calculées les distingue nettement des autres méthodes d'affichage. Cela signifie également que le prix réel n'est pas indiqué - plus de détails suivront dans l'explication du calcul.

Le calcul et la représentation

Comme pour le graphique classique en chandeliers, il existe deux couleurs différentes pour l'affichage (pour les bougie négatives et positives). On utilise principalement le rouge et le vert, ce qui n’indique pas forcément que la tendance de la période concernée est haussière ou baissière. Cet aspect sera examiné plus en détail ultérieurement.

Cours d'ouverture
Pour le calcul des bougies Heikin-Ashi, en plus de la tendance actuelle des prix, des informations sur les prix de la période précédente sont nécessaires. Les prix d'ouverture et de clôture de la dernière période de négociation sont pertinents, car le "prix d'ouverture" de l'intervalle actuel est calculé à partir de ceux-ci. Bien entendu, ce prix d'ouverture calculé ne correspond pas au niveau d'ouverture réel, mais peut être vu dans le graphique comme le premier prix de l'intervalle actuel.

Prix d'ouverture = (dernier prix d'ouverture + dernier prix de clôture) : 2

Par rapport à un graphique en chandeliers classique, où le corps se situe entre le "vrai" prix d'ouverture et de clôture, l'ouverture de Heikin-Ashi se situe exactement à mi-chemin de ce corps.

Prix de clôture
Le prix de clôture n'est pas non plus le dernier prix de la période, mais doit être calculé séparément, sans référence à la bougie précédente. Ici, on ajoute le haut et le bas au prix d'ouverture (c'est-à-dire le premier prix " réel " de l'intervalle, et non le prix d'ouverture calculé dans le graphique Heikin-Ashi) et au prix de clôture.

Cours de clôture = (cours d'ouverture + cours de clôture + haut + bas) : 4

Les bougies du graphique en chandeliers classique sont justement construites à partir des quatre marqueurs de prix utilisés pour calculer le prix de clôture Heikin-Ashi.

Prix maximum
On choisit ici le cours plus élevé entre le prix d'ouverture Heikin-Ashi, le prix de clôture Heikin-Ashi et le prix haut "normal“.

Prix le plus bas
Le prix le plus bas de la bougie Heikin-Ashi correspond au cours le plus bas entre le prix d'ouverture Heikin-Ashi, le prix de clôture Heikin-Ashi et le prix le plus bas "normal".

heikin ashi

A première vue, les graphiques sont similaires (à l'exeption des couleurs), mais ce n'est pas forcément le cas pour les bougies individuelles; un exemple peut être vu dans le cadre noir (sur la ligne) [EUR/USD , Mensuel, 2007 à 2020]
Caractéristiques

Coloration des bougies
En raison du calcul particulier des bougies Heikin-Ashi, il n'est pas possible de décider sur la base de la couleur de la bougie si celle-ci est réellement positive ou négative. Dans un graphique en chandeliers classique, la couleur de la bougie est déterminée par le fait que le prix de clôture est supérieur ou inférieur au prix d'ouverture.

Cependant, dans le graphique Heikin-Ashi, le prix d'ouverture Heikin-Ashi peut être supérieur au prix de clôture Heikin-Ashi, et donc la coloration serait rouge, même s'il y a en fait un équilibre positif (le corps de la bougie classique ne serait donc pas rouge). Il en va de même dans l'autre sens pour les périodes qui sont réellement négatives.

Écarts de prix
Ceux-ci n'existent pas dans cette variante de représentation, puisque l'ouverture se situe toujours entre le dernier cours d'ouverture et de clôture. De cette manière, un gap ne peut pas se produire.

Utilisation des bougies Heikin-Ashi

Comme les bougies Heikin-Ashi ne changent pas de couleur aussi souvent et qu'il est donc possible de reconnaître des séries plus longues d'une même couleur, elles peuvent être utilisées principalement comme confirmation ou identification d'une tendance. Il existe des stratégies qui s'appuient sur cette même caractéristique et qui ferment ensuite la position lorsque la couleur des bougies change. Cependant, il convient de fixer des règles précises pour cela, afin de définir si une seule bougie d'une couleur différente est déjà suffisante pour justifier la fermeture d'une position.
Contrairement au graphique en chandeliers classique, un mouvement plus long peut donc être suivi sur la base des couleurs des bougies. Dans le même temps, cela peut également être un point faible lorsque le marché se trouve dans une phase latérale. Comme pour les indicateurs, les faux signaux sont beaucoup plus nombreux dans ces phases. Si l'on se réfère aux changements de couleur, par exemple, ils se produisent plus fréquemment sans qu'un grand mouvement vraiment soutenu ne se produise lorsque le marché est dans une phase sans tendance.

Il est important de toujours avoir à portée de main le graphique en chandeliers classique et de ne pas perdre de vue la définition de la tendance réelle à travers les hauts et les bas en hausse ou en baisse. L'affaiblissement de la dynamique peut être facilement reconnu en changeant la couleur des bougies du graphique Heikin-Ashi, mais la classification de la tendance selon Dow ne doit pas être négligée. Si les corps du graphique Heikin-Ashi deviennent plus petits et les mèches plus grandes, il s'agit d'un premier signal d'alerte indiquant que la tendance s'affaiblit.

heikin Ashi

les phases de tendance sont clairement visibles sur le graphique [SPX, quotidien de mai 2020 à décembre 2020]
Voici un bon exemple : Une fois qu'une tendance a une certaine force, peu de changements de couleur ont lieu, sauf si la direction est durablement modifiée. Dans les cases orange, vous pouvez voir des "faux signaux" ou l'inconvénient de clôturer immédiatement ou même de retourner la position après une petite bougie de couleur différente. Dans les phases latérales bleues, les changements rapides de couleur sont encore plus fréquents.

Résumé

Le graphique Heikin-Ashi n'est peut-être pas la variante la plus courante des graphiques de prix, mais il convient principalement pour évaluer la direction de la tendance et le momentum. En changeant de couleur, il indique très tôt un possible retournement de tendance, sans certitude que cela se produira effectivement selon la théorie de Dow (définie par des sommets et des creux plus hauts, entre autres choses).

Il est important de noter que les bougies Heikin-Ashi ne montrent pas la tendance réelle des prix, mais sont basées sur un calcul particulier. C'est pourquoi il est recommandé d'ouvrir un autre graphique (par exemple, le graphique en chandeliers classique) et de le surveiller régulièrement.