L'action Manz est sur le point de toucher le fond. Un signal d'achat technique fort est donc imminent. Il ne reste qu'un seul obstacle à surmonter.

En 2018, le cours de l'action du constructeur de machines spéciales a d'abord affiché une légère tendance à la hausse. Toutefois, le cours de l'action a subi des pressions considérables à la suite de la chute brutale des marchés boursiers au quatrième trimestre de 2018. En un mois, les prix ont chuté d'un peu moins de 40 % pour atteindre environ 23 euros en octobre. Une forte reprise intermédiaire d'environ un trimestre début novembre a été suivie d'une deuxième vague de ventes. En fin d'année, l'action est même passée sous la barre des EUR 20.

manz

plateforme NanoTrader

Depuis le début de l'année 2019, le vent semble tourner pour Manz. L'évolution du cours de l'action indique maintenant que le creux de la vague s'est formé sur une grande échelle au fil du temps.

Cependant, cette situation est extrêmement volatile. Les phases de hausse de 20 % sont suivies de fortes baisses de prix avec des pertes comprises entre 15 et 18 %. La fourchette de prix entre 27,50€ et 28,30€ représente jusqu'à présent une résistance aux prix qui ne peut guère être surmontée. D'autre part, les dépressions s'élèvent successivement. Ceci indique une tendance progressive à la hausse du cours de l'action. La probabilité d'une cassure à la hausse augmente.

Cette semaine, pour la deuxième fois cette année, l'action Manz teste sa cassure au-dessus de la moyenne mobile importante à long terme des 200 derniers jours de négociation (ligne des 200 jours). Si le cours de l'action dépasse ce niveau et que l'action Manz reste au-dessus de la barre des 28 euros, la structure de creux peut être considérée comme terminée d'un point de vue technique. Dans ce cas, le prix aurait un potentiel à court terme jusqu'à environ 31 euros.


CONCLUSION

Les investisseurs à orientation technique achètent l'action Manz s'il y a un débordement net au-dessus du niveau de résistance de 28,00 EUR (de préférence via un ordre stop buy). Le premier objectif de cours sera alors d'environ 31 euros. Une rechute en dessous de la ligne des 200 jours (actuellement autour de 27,30 €) rend le scenario obsolète. Avec un stop loss d'environ 27 euros, les pertes à ce niveau devraient alors être limitées.

Source : Stefan Ziermann, Fuchs Capital