Le cours de l'action Nordex fournit un bon signal d'entrée. L’action évolue dans une tendance à la hausse stable à moyen terme depuis plus d'un an. Cela a conduit le titre a rebondir depuis son plus bas lors de la crise sanitaire mi / fin mars 2020 à partir de 5,55 euros.

Cette tendance modérée à la hausse s'est stabilisée pendant les mois d'été et jusqu'à la fin de l'automne.
Les revers à court terme ont déjà été absorbés juste au-dessus de la moyenne des 200 jours.
Cette tendance haussière (flèche verte) n'a jamais été sérieusement menacée.

Au dernier trimestre de l'année, les prix de Nordex ont ensuite augmenté de manière dynamique. Au tournant de l'année 2020/21, l'action se négociait déjà aux alentours de 27,40 euros. Mesurée par les creux de la crise, la valeur marchande du fabricant de centrales éoliennes a presque quintuplé.

Cette forte poussée à la hausse a été suivie d'un mouvement de consolidation volatile. Au cours des quatre derniers mois, le prix du Nordex a fluctué entre environ 20,00 EUR (support) et environ 27,00 EUR (zone de résistance).

Début avril, le titre est parvenu à sortir de cette zone de range - l'action grimpait à 29,20 euros. Cependant, cette poussée s'est avérée être un «piège à taureaux» (faux signal technique). Les achats de suivi faisaient défaut à ce niveau et le cours Nordex est retombé dans l'ancienne zone de support.
  • Cette semaine, les prix glissent à nouveau près du support techniquement important entre 20,00 et 21,00 euros. La moyenne de 200 jours (à 19,55 euros) n'est pas loin comme support supplémentaire. Si le revers actuel est à nouveau arrêté ici, les chances d'une nouvelle remontée sont très bonnes.

Graphique du CFD de l’action Nordex en UT jour avec NanoTrader

nordex

NanoTrader


Conclusion: les investisseurs à vocation technique achètent des actions Nordex SE proches du support de prix entre 20 et 21 euros. Le premier objectif du cours est une course jusqu'à environ 25 euros. Cependant, si l'action Nordex franchit durablement sa moyenne mobile des 200 jours, les investisseurs devraient sortir de position.