Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

The illusion of control

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Hello @Makhno

    Merci pour cette orgie de documentation sur le sujet !
    Malheureusement pas encore eu le temps de lire tout ça ce w.e., déjà débordé avec les backtests et ma petite mademoiselle de 9 mois qui réclame son lot d'attention
    Je vais trouver le temps d'avaler ça à un moment cette semaine pour reprendre nos discussions, mais en tout cas merci pour le data-mining

    Et je rajouterai : Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière - Jacques Prévert
    War is Peace - Freedom is Slavery - Ignorance is Strength - Debt is Wealth

    Commentaire


    • #62
      Citation de : MadMan (au 19-11-2012 11:51:17)

      Hello @Makhno

      Merci pour cette orgie de documentation sur le sujet !
      Malheureusement pas encore eu le temps de lire tout ça ce w.e., déjà débordé avec les backtests et ma petite mademoiselle de 9 mois qui réclame son lot d'attention
      Je vais trouver le temps d'avaler ça à un moment cette semaine pour reprendre nos discussions, mais en tout cas merci pour le data-mining

      Et je rajouterai : Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière - Jacques Prévert



      @MadMan Fully w/u my fiend got of the kind
      E N J O Y
      Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

      Commentaire


      • #63
        Citation de : MAKHNO (au 19-11-2012 12:00:41)

        Citation de : MadMan (au 19-11-2012 11:51:17)

        Hello @Makhno

        Merci pour cette orgie de documentation sur le sujet !
        Malheureusement pas encore eu le temps de lire tout ça ce w.e., déjà débordé avec les backtests et ma petite mademoiselle de 9 mois qui réclame son lot d'attention
        Je vais trouver le temps d'avaler ça à un moment cette semaine pour reprendre nos discussions, mais en tout cas merci pour le data-mining

        Et je rajouterai : Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière - Jacques Prévert



        @MadMan Fully w/u my friend got of the kind
        E N J O Y


        Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

        Commentaire


        • #64
          @MadMan Fully w/u my fiend got of the kind
          E N J O Y

          Félicitations l'ami !
          C'est l'éclate les enfants, j'adore !
          War is Peace - Freedom is Slavery - Ignorance is Strength - Debt is Wealth

          Commentaire


          • #65
            En attendant que nos poulettes mènent le monde...


            Cliquez pour agrandir
            Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

            Commentaire


            • #66
              Nous vivons depuis une semaine un épisode politique brutal et violent.

              Ce qui suit se veut une ébauche d'analyse de cette crise qui amha, par ses prémisses, la brutalité de sa survenue, la rapidité de son déroulement et ses conséquences, présente de grandes similarités avec un épisode de type cygne noir ou flash krach.

              Je ne souhaite évidemment pas porter de jugement d'ordre partisan sur cet épisode, seuls m'intéressent les mécanismes de déroulement de cette crise.

              Contexte : un parti majoritaire dont le chef et les principaux responsables ont exercé pendant 10 ans les plus hautes responsabilités de l'Etat et du gouvernement.

              Des élections (présidentielles et législatives) perdues transforment ce parti de gouvernement en parti d'opposition.

              Ce parti organise pour la première fois l'élection de son chef par ses militants recensés.

              Les facteurs d'instabilité sont présents dès l'origine du processus électoral.

              - sondages : ils donnent un candidat largement favori, sur des données non pertinentes (l'échantillon des sondés et plus large que les électeurs appelés à voter).

              - candidats : plusieurs candidats sont éliminés réduisant les électeurs à un choix de type oui/non.

              - nouveauté : cette élection est une première pour ce parti qui jusque là a procédé au choix de son dirigeant par "vote cooptation".

              -environnement : une couverture médiatique très large en direct et continue est assurée à l'évènement.

              Ces facteurs d'instabilité, dont certains, au sein même de oe parti, ont souligné les risques, sont jugés négligeables en regard des bénéfices attendus de cet exercice.

              Les facteurs éxogènes à la crise peuvent se résumer aux sondages et à la couverture médiatique omniprésente continue et multiforme.

              Les facteurs endogènes, déterminant comme dans les crises financières, sont plus nombreux.

              - organisation du vote: déficiente, par mauvaise évaluation des ressources matérielles nécessaires et suffisantes.

              - erreur conceptuelle: la bipolarisation débouche sur un PPD au lieu d'un PGCD.Un choix clivant revient à un non choix donc débouche sur une crise généralisée.

              - défaillance du contrôle de risque : les procédures coupe circuit (kill switch) sont inexistantes, le risque d'un effet domino dévastateur provoqué par des dysfonctionnements (réels ou supposées et limitées en nombre), n'a pas été envisagé.

              - inexistence des procédures et d'instances indépendantes de gestion de crise (response team).

              - similarité de comportement des intervenants dans chaque camp (herding)

              La multiplication des réponses contradictoires amplifiée par l'effet levier des différents médias et réseaux accroît la confusion et rend impossible le cantonnement et la sortie de la crise.

              La décision de l'un des acteurs d'arrêter unilatéralement l'engrenage est vécue comme a priori impossible car trop coûteuse et négative en terme d'image.

              En résumé nous avons bien, amha, un exemple d'irruption dans le champ politico-social (politikos et politike) d'un événement de type flash krach.

              -Une infrastructure mal calibrée pour traiter un afflux de données mal estimé.

              -Des dysfonctionnements mineurs dans le traitement des données reçues.

              -absence de kill switch permettant l'interruption du processus avant perte de contrôle.

              -des réactions exagérées des passeurs d'ordre insatisfaits du retour sur investissement.

              -une amplification des conséquences due à la vitesse et la mutiplication de réactions similaires (en miroir ou herding) des intervenants et des différents agents.

              Donc masse, vitesse, hasard (au sens de l'irruption du désordre) sont biens des éléments essentiels contribuant à l' ILLUSION OF CONTROL amenant à des situations radicalement antynomiques du but recherché.

              Le bordel ambiant remplaçant l'ordre manquant.

              On remarque que cet évènement répond également aux canons de la tragédie classique:
              unité de lieu, temps, acteurs et à ses cinq actes :
              .le premier acte correspond à l’exposition de la situation des personnages
              .le deuxième voit apparaître l’élément perturbateur
              .dans le troisième acte, les protagonistes cherchent une solution au drame, tout paraît encore possible
              .dans le quatrième acte, l’action se noue définitivement les personnages n'ont plus aucune chance d’échapper à leur destin
              .au cinquième acte, l’action se dénoue enfin, entraînant la mort d’un ou de plusieurs personnages.

              et bon week end
              Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

              Commentaire


              • #67
                hello la file, pour vous quelles seraient les consequences d'un robot trop parfait et trop fort ,avec cette puissance dont ils disposent (super-ordinateurs), les profils qu'ils recrutent (pas que des matheux, astrophysiciens il m'a semblé entendre dans un reportage) ?

                @MAKHNO
                @MadMan

                Commentaire


                • #68

                  Commentaire


                  • #69
                    @Makhno,

                    Pour ce qui se passe actuellement pour l’UMP comme cela s’est aussi produit pour le PS, pour des « premières primaires », c’est l’arlésienne. Au PS, ils ont résolu la question depuis, car ils ont mis un clown à sa tête, ad hominem, qui ne va pas déranger d’autant plus qu’il n’a jamais eu de mandat d’élu en terme d’élections locales ou nationales françaises, mais élu quand même comme député européen. On passe sur le résultat de son mouvement « Touche pas à mon pote ». Fin de partie.

                    Ce qui est intéressant, c’est que partout, quand on écoute des radios nationales du genre E1, FI ou RTL, on entend que ces politiques qui ont pignon sur rue et pouvoir. Pareil sur les grandes chaînes nationales. Rendez-vous compte que l’émission C Dans l’Air a fait une semaine complète d’émissions sur les élections de l’UMP avec des intervenants, qui pour quelques uns, y ont été présents deux fois dans la même semaine. De surcroît, sur le plateau de Denisot à 19h00, vous aurez vu R. Dati, le lundi et le mercredi de la même semaine.

                    On apprend dimanche dernier que la journaliste A. Pulvar se fend d’un communiqué pour nous annoncer qu’elle se sépare du Minustre de la déconstruction productive. Journaliste + Politique ? Etrange …

                    Sarcozy échappe à la sanction de la mise en examen par rapport à un juge d’instruction « réputé dur » dans la même semaine, tandis qu’une comptable au centre de l’affaire n’a fait que témoigner. Elle n’a plus de boulot depuis trois ans et demi, son mari perd son boulot, et ils ont un contrôle fiscal au cul, comme c’est bizarre. Le pouvoir de tuer économiquement …

                    Enfin, un petit article qui peut expliquer le chaînon manquant du maintient de taux d’emprunts bas, pour la France : http://www.atlantico.fr/decryptage/credibilite-mar...

                    Fini, vraiment fini …

                    Commentaire


                    • #70
                      @norden

                      Hors sujet, camarade

                      Je ne souhaite évidemment pas porter de jugement d'ordre partisan sur cet épisode, seuls m'intéressent les mécanismes de déroulement de cette crise.


                      Pour tes "commentaires politiques" tu peux essayer http://www.pro-at.com/forums-bourse/bourse-Traders... en y mettant un peu d' quand même.

                      @serialtrader

                      Je ne sais pas exactement à quel type de machine tu fais référence mais, comme déjà évoqué, le ratio coût/bénéfice est le facteur limitant dans la course à la vitesse et à la sophistication.

                      Bon sens dans tous les sens : "TIME IS MONEY"


                      Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

                      Commentaire


                      • #71
                        @MAKHNO

                        je pensais à ce genre de machine

                        http://www.france24.com/fr/20120307-citigroup-supe...

                        donc ce genre de machine couplé avec un algorithme absolument perninent, qui ne capte pas les spreads spécifiquement mais plutot de la tendance comme un trader directionnel finalement.

                        Commentaire


                        • #72
                          une sorte d'aspirateur à pips finalement ou à points

                          Commentaire


                          • #73
                            @serialtrader

                            A ma connaissance Watson est utilisé par Citi dans un but analytique marketing et définition de produits financiers.

                            Il utilise ses capacités calcul à des méta-analyse et au décryptage de la communication client (comme le "prédictif" google)
                            (échanges tél,mails,courriers,plaintes,contentieux)afin de définir une politique marketing ("root marketing") et une orientation produit "collant" à la demande client.

                            Je ne crois pas que le bébé soit utilisé aux fins de trading.


                            Peut-être que les copains de Norden auraient pû en acheter quelques heures, à mon sens ils se seraient évités quelques déboires, mais on aurait moins rigolé aussi
                            Ne travaillez Jamais, ne travailler Jamais, never work,arbeiten Sie nie

                            Commentaire


                            • #74
                              Salut les amis

                              J'aimerai vraiment contribuer plus mais je suis totalement sous l'eau en ce moment et ça va encore durer un peu. Cela dit j'ai bon espoir de réussir à rajouter à ma petite équipe d'aventuriers des marchés un bon thésard en finance quantitative en bonne et due forme d'ici quelques semaines donc on pourra rentrer enfin dans le dur du côté obscur

                              @serialtrader, pour ta question, je t'invite à aller regarder les résultats d'un fond français qui s'appelle Vivienne Investissement (un coup de google et tu y es directement). Va jeter un coup d'oeil au profil de l'équipe (que des Phd en physique...) et ensuite va voir la performance de leur fond. Je sais pas s'ils feraient bcp mieux avec une très grosse bécane. Je dis ça un peu méchamment mais j'ai quand même de la sympathie pour leur démarche. En HFT, je ne pense pas que la puissance de calcul soit le facteur segmentant car le matos IT c'est pas cher. En revanche les gars ils investissent des millision de $ dans des réseaux de transmissions transatlantiques pour gagner juste 3/4ms au-dessus de l'atlantique ; c'est plus aux niveaux de infrastructures que ça se joue en ce moment je pense.

                              Quant à Citi, j'ai bossé 2 ans pour eux à Londres et ce n'est pas ce que l'on appelle du "smart money", c'est vraiment pas GS. Donc à mon avis pas de risque de leur coté de se mettre à aspirer du pips

                              @Makhno
                              Pour ne rebondir que sur un des nombreux sujets que tu as lancé récemment, je dirais lol sur les repo agreement. Ca permet aussi à toute les banques de mutuellement réaménager leur bilan 48h avant et après la publication de leurs résultats, en se délestant chacune provisoirement du surplus de risque, pour aller saluer leurs investisseurs. Encore un produit parfaitement grotesque de par son manque de régulation, et qui a également bien servi à la Grèce ainsi que l'abus complet de swaps avec ces mêmes banques.

                              Allez mes amis dans la joie, la paix, la bonne humeur, et le respect du seigneur (bah oui c'est dimanche)

                              War is Peace - Freedom is Slavery - Ignorance is Strength - Debt is Wealth

                              Commentaire


                              • #75
                                merci à vous deux pour ces éclaircissements

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X