Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

PSYTRADE : l'attention flottante

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    citation :
    Citation de portalis

    il y a du beau monde sur ce forum

    .... le phoenix renaît de ses centres pour apparaître sous une autre forme

    Commentaire


    • #17
      Oui, exactement une espérance de gain.

      (Gain moyen * nombre trade gagnant) - (Perte moyenne * nombre trade perdant) = espérance de gain


      citation :
      Citation de yl


      Bonjour Portalis,


      " avoir un système qui donne une espérance de succés positive."

      Tu voulais dire une espérance de gain, car si je gagne plus souvent
      que je ne perds cela ne veut pas dire que mon compte sera positif au final.
      Pour ma part je parlais du swing , en disant que les jeux sont déjà
      faits (en partie du moins).Pas de l'intraday.

      Commentaire


      • #18
        Salut a toutes et a tous!
        Sur la facon de travailler plusieurs points interessant ont ete ennonces si tant qu'ils soient bien compris. "les mots decrivent les idees, mais la valeur des mots n'est pas la meme pour tous" et peut etre comprends-je mal ce qui a ete dit.

        Slt jipiji tu dits et je suis d'accord:
        "c'est quelqu'un qui trade ce qu'il voit et pas ce qu'il pense"
        c'est donc quelqu'un qui trade avec une methode et non avec sa psycho. Mais (c'est en tous cas mon cas) il ne sait pas necessairement ce qui se passe, mais comme il est discipline il suis les signaux du marches. Par signaux j'entend bien sur signaux de mon systeme.

        Hello portalis grosso modo d'accord sur a peut pret tout mais tu dits:
        "C'est l'organisation, car sans elle on ne peut pas utiliser rigoureusement son système. Le trading c'est un job et dans tout job il y a une procédure, une routine du quotidien. Or c'est un élément capital qu'il faut travailler. Sans cela on laisse passer de nombreux signaux de qualité et tout frustré on se jète sur des signaux de 2nd rang."
        je ne suis pas sur de comprendre, et perso je n'ai quasi aucune organisation seulement un systeme que je suis rigoureusement et une organisation ne me ferait pas prendre plus ou moins de signaux que ne m'en donnera mon systeme.
        Je n'essaie pas de deviner le marche seulement de le suivre, donc meme etant discretionnaire (pas automatiser), je suis automatique dans ma prise de decision. Signal j'achete! pas signal je regarde! point.
        Meme dans les moments ou mon systeme est presque a l'achat, et que je sens que le marche va partir, je ne rentre pas car je n'ai pas encore le signal.
        Le seul moyen pour un "discretionnaire" de ne pas etre influence par sa psycho c'est d'avoir un SYSTEME qu'il a la DISCIPLINE de suivre a la lettre.

        Commentaire


        • #19
          citation :
          Citation de yl



          pour gagner il suffit d'avoir un avantage sur le marché et de le
          travailler, travailler , travailler jusqu'à bien le maîtriser .Pas besoin de faire polytechnique pour cela.

          Ce que je voulais dire c'est que les cours ne se font pas au hasard les traders ont des objectifs de cours communs.Par exemple aller
          chercher le plus haut ou le plus bas de la veille dans disons 85 %
          des cas.Pour moi c'est pas du hasard (l'exemple est certes débile).

          Ou même Xicoya à l'aide d'un petit calcul débile va avoir les objectifs des traders mais là malheureusement à la hausse et à la baisse.

          Ou encore Uransi avec un modèle comportemental va avoir les targets du cac. Et j'en passe.
          Ou encore la psychologie incroyable renfermée dans les bougies japanaises.Ou encore les graphiques étonnants qui peuvent pour celui
          qui sait les interprêter donner des objectif.
          Ou encore certains retracement de gann qui donnent des objectifs de cours incroyablement précis.Ou encore certains elliotistes qui
          parviennent à bien décoder les vagues (mais ils sont hélas peu nombreux tellement c'est difficile).Peut -on parler de hasard absolu,
          je dirais que non.Je parlerais donc de déterminisme.
          Comment se fait-il que Morgan ait pu avoir le film de l'année 2003
          quasi au point près dés le premier janvier 2003 (mais cette année ,il
          baisse on ne lui en voudra pas).Comment se fait-il que dans interview
          de traders de Schwager un grand financier prévienne sa soeur du
          krach à venir le lundi quelques jours avant tout en ayant vendu au
          plus haut au point près avant . Hasard ?
          Y'a pas de hasard mais il y a beaucoup de manipulation.





          ----------------------------tout est dans les cours,qd on parle de manipulation,c'est qu'on assume pas nos échecs,c la faute des autres,tres fréquente affirmation.

          Commentaire


          • #20
            Pat; l'organisation, c'est la manière dont on gère notre travail. On peut avoir un bon système, psychologiquement décidé à le jouer rigoureusement, mais si on ne sait pas gérer notre travail on laissera passé une bonne partie des opportunités et ainsi on sous performera. Etre capable de trader correctement son système nécessite une vrai méthode de travail.

            Toi qui fait du day trading, ça serait bien que tu lises les P288 à 294 de "Pitt Bull" le livre de Marty Schwartz .... consacré plusieurs années de suites meilleur day trader des Etats Unis. Marty aborde sa journée de trading toujours de la même manière, se lève à 6h45 le matin, prends son petit dejeuner à 7h30, commence à regarder ses zones de S/R à tel heure etc... jusqu'au couché toutes les étapes de sa journée de trader son planifié.

            C'est ce que j'appel l'organisation du travail du trader.

            Perso je travail beaucoup à cet élément....

            Le soir après la clôture je visionne rapidement les graphes du SBF120 pour "sentir le marché" et voir si j'aurai où non beaucoup de travail le lendemain.

            levé 7h00, mais ça peu être un peu plus tard si il n'y a pas grand chose à faire ou même plus tôt si la période fourmille d'opportunité.

            Je regarde ce qu'a fait les US hier, un coup d'oeil sur sur la situation inter et intra market (dés fois que le pétrole ou l'euro par exemple est bougé violament dans la nuit), je regarde le calendrier des annonces du jours.

            J'allume enfin mon logiciel et je passe en revu tous les graphes du SBF120 en notant sur une feuille le nom des sociétés intéressantes avec le type de signal.
            Il est déjà 8h20. Sur ma première selection de valeur j'affine pour écrémé au niveau graphique pour retenir que les actions qui remplissent parfaitement tous les critères de mes systèmes. Je jète un oeil aux news de ces actions.

            Il est 8h40. Je rempli mon tableau de management qui détermine notamment la taille des positions que je dois prendre.

            Il est 8h50. Je vais sur le site de mon courtier et positionne mes ordres à plage de déclenchement ou j'attends l'ouverture pour voir comment ça démarre (suivant les cas).

            Il est 9h10. En théorie ma journée de trading est terminé.

            Cette manière de faire me permet de mieux tirer profit de mes systèmes que:

            Couché 05h00 du mat pour cause de boite de nuit, levé la gueule enfariné à 09h15. Gloups! j'avais un bon signal sur Nokia qui a déjà décollé...mince pourtant je m'efforce de suivre mon système, ça va pas les gars

            Commentaire


            • #21
              Portalis: de ce point de vue de travail, actions plus gestion de risque associe a des derivees cette facon de travailler est ce qu'il y a de plus normal et "obligatoire".
              Personnellemnt je ne trade que les fut et en dt exclusivement.
              A part canaux S/R importantes (mais j'ai 4 support donc en 1/4h c'est fait) je ne regarde rien d'autre que ce que je trade. Pour moi pas besoin de savoir ce que le marche est succeptible de faire en fonction de ce qui c'est passe dans la nuit sur l'euro/doll ou petrole ou autres choses.
              je ne cherche pas à definir le scenario le plus probable, mais seulement voir ce que fait le marche.
              Par definition "essayer de prevoir", c'est projeter, c'est donc emprunt de subjectivite et peut conditionner une predeterimation a favoriser tel signal plutot que tel autre. Et un systeme, c'est un "systeme discipliné" (c'est un pleonasme) et donc a suivre quelque soit ce qui c'est passe dans la nuit. A moins bien evidemment que le systeme n'integre ce genre de donnees.
              En d'autres termes, de son profil et de son portefeuille, depend son approche des marches .

              +2p
              -2n

              Commentaire


              • #22
                Salut Yl,

                Elder, je le trouve assez moyen au niveau psychologie du trading.

                Je pense que tout le monde parle de lui, car c'est le seul auteur abordant la psychologie du trading qui a été traduit en français.

                Ari Kiev et Van Tharp, qui ont plus cotoyé de trés grands traders, disent des choses bien plus intéressantes et qui m'aident beaucoup lors des périodes de blues.

                Lis leurs interviews dans market wizards et stock market wizard...de vrais bijoux. Ils ont également écris des livres sur la psychologie du trading.

                Tu as également Mark Douglas qui s'est penché sur la peur de trader.

                Enfin Belkhayate aborde ce thème de manière trés intelligente dans son fascicule pour devenir un bon trader.


                citation :
                Citation de yl



                Pour ceux qui s'intéressent à la psycho des marchés , il faut lire
                ELDER.C'est la référence absolue avec toute les discussions que j'ai
                pu avoir (dans le monde pro-semi-pro).

                Commentaire

                Chargement...
                X