Annonce
Réduire
Aucune annonce.
Ads
Réduire
Walt Disney : le PDG Bob Chapek licencié dimanche
Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Walt Disney : le PDG Bob Chapek licencié dimanche

    Lorsque le licenciement tombe sur le bureau dimanche soir et que l'on est en plus remplacé par son prédécesseur, cela sent la grande honte.

    Walt Disney

    C'est sans doute la même chose pour Bob Chapek aujourd'hui, qui dirigeait le groupe Disney depuis 2020. Il sera remplacé par l'emblématique Bob Iger, qui avait auparavant dirigé Disney pendant une quinzaine d'années et remis le groupe sur les rails après des années difficiles. A 71 ans, il n'est en outre plus tout jeune.

    Chute des cours et critiques après de mauvais chiffres

    Cette année, Disney doit faire face à de mauvais chiffres et à un effondrement du cours de l'action. Dans le domaine du streaming, malgré des parts de marché élevées, les pertes se poursuivent. Cela ne plaît ni aux actionnaires ni à divers fonds spéculatifs. La pression des investisseurs, comme celle de Trian Fund Management, s'est récemment accrue, dit-on aujourd'hui. Third Point a également exigé des changements.

    Selon les informations du Wallstreet Journal, Iger a écrit aux employés de l'entreprise : "Je vous écris avec gratitude et humilité - et, je dois l'avouer, avec un peu d'étonnement - pour vous dire que je reviens à Walt Disney en tant que CEO".

    Bob Iger connaît en tout cas Disney sur le bout des doigts. Il a travaillé pendant 40 ans pour le groupe et devra à l'avenir veiller à ce que Disney gagne à nouveau correctement de l'argent. Une chose qu'il avait déjà réussi à faire auparavant. Disney est aujourd'hui une marque emblématique avec une portée gigantesque et un grand potentiel de développement. Sous son égide, des entreprises comme Pixar, Marvel ou Lucasfilm ont été acquises et la capitalisation boursière de Disney a été multipliée par cinq.

    Conclusion : les actionnaires connaissent Iger et ses capacités. Le changement est-il aujourd'hui salué comme un recul ou comme un pas en avant ? Je pense plutôt à la dernière solution. Les actionnaires savent qui ils obtiennent et connaissent les capacités d'Iger. Son mandat devrait néanmoins être limité afin de pouvoir mettre en place un "vrai" successeur dans les deux ou trois années à venir.


    Walt Disney graphique journalier.

    (Source : www.stock3.com)
    Vous souhaitez négocier des actions sans commission ?

    Testez-le maintenant avec la démo.

    Vos avantages :
    • Toutes les actions NYSE et Nasdaq
    • Aucune commission (0,00$)
    • Pas de hausse du prix de l'action
    • Pas d'intérêts négatifs



Chargement...
X