Annonce
Réduire
Aucune annonce.
Ads
Réduire
Nouvelles hausses de taux l'année prochaine malgré les craintes de récession ?
Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Nouvelles hausses de taux l'année prochaine malgré les craintes de récession ?

    Les traders s'attendent à de nouvelles hausses de taux l'année prochaine malgré les craintes de récession



    La BCE est la plus en retard en ce qui concerne les hausses de taux d'intérêt destinées à contenir l'inflation. Depuis le début de la pandémie, elle a relevé ses taux d'intérêt exactement zéro fois. Actuellement, les taux d'intérêt sont de -0,5 %. Lors de la réunion de la BCE en juin, Christine Lagarde a toutefois laissé entrevoir une hausse des taux de 25 points de base pour la réunion de cette semaine. Cela sera-t-il suffisant ? Il y a des spéculations selon lesquelles la BCE pourrait augmenter les taux de 50 points de base. Cependant, même si le comité augmentait les taux d'intérêt de 50 points de base, cela ne porterait toujours le taux d'intérêt qu'à 0,00 %. L'indice des prix à la consommation pour juin a atteint un nouveau record de 8,6 % en glissement annuel. Les marchés s'attendent à ce que les taux d'intérêt se situent à 2,4 % dans 1 an.

    La BOJ (Banque du Japon) maintient les taux à -0,1 %. On s'attend à ce qu'elle laisse les taux d'intérêt inchangés. Le Japon est toutefois l'un des rares pays à être confronté à une très faible inflation, ce qui explique pourquoi la politique monétaire est si accommodante. L'indice des prix à la consommation japonais pour le mois de mai s'élève à 2,5 %, un plus haut de 7,5 ans ! Les marchés s'attendent toutefois à ce que les taux d'intérêt atteignent 0,6 % d'ici un an. La BOJ pourrait-elle augmenter les taux d'intérêt tout en évitant les pressions déflationnistes ?
    meilleur courtier
    La Réserve fédérale américaine a relevé ses taux d'intérêt de 75 points de base en juin pour les porter à 1,75 % et devrait les augmenter de 75 points de base supplémentaires lors de sa prochaine réunion la semaine prochaine. Après le récent indice des prix à la consommation de 9,1 % en glissement annuel, les marchés ont commencé à intégrer l'opportunité d'une hausse des taux de 100 points de base. Mais depuis, des représentants de la Fed se sont exprimés pour indiquer que le marché pourrait aller un peu trop loin. Le président de la Fed, M. Powell, a déclaré qu'il était prêt à augmenter les taux d'intérêt pour contenir l'inflation, même si cela risquait d'entraîner l'économie américaine dans une récession. Une deuxième hausse des taux de 75 points de base suffira-t-elle à faire baisser l'inflation par rapport aux sommets atteints au cours des quatre dernières décennies ? Les marchés voient les taux d'intérêt à 3,43 % dans un an.

    La Banque d'Angleterre se réunit la semaine prochaine, mais le rapport de l'IPC britannique pour juin ne sera publié que mercredi. On s'attend à une hausse de 9,1 % en mai à 9,3 % en juin par rapport au même mois de l'année précédente. La BOE a augmenté les taux d'intérêt par étapes régulières de 25 points de base afin d'amener le taux actuel à 1,25 %. Elle espérait que ces petites hausses constantes des taux d'intérêt feraient baisser l'inflation et éviteraient au Royaume-Uni une récession. L'inflation continue toutefois d'augmenter. Le gouverneur de la BOE, M. Bailey, a déclaré la semaine dernière qu'un certain nombre de choses étaient sur la table pour la réunion d'août et il n'a pas voulu s'engager à l'avance sur ce qu'ils allaient faire. La BOE va-t-elle augmenter les taux de 50 points de base la semaine prochaine ? Les marchés estiment actuellement que le taux d'intérêt sera de 3,02 % dans 1 an.

    La Banque du Canada est l'une des banques les plus agressives lorsqu'il s'agit d'augmenter les taux d'intérêt. La semaine dernière, la BOC a augmenté ses taux de 100 points de base, les faisant passer de 1,5 % à 2,5 % ! Le gouverneur de la BOC, M. Macklem, a justifié cette hausse de 100 points de base par le fait qu'un cycle de resserrement précoce est généralement suivi d'un atterrissage plus doux. Mercredi, le Canada publiera l'indice des prix à la consommation pour le mois de juin. On s'attend à ce qu'il passe de 7,7 % en mai à 8,4 % en juin ! L'augmentation des taux d'intérêt de 100 points de base contribuera-t-elle à faire baisser l'inflation en juillet ? Ou bien une nouvelle hausse importante des taux sera-t-elle nécessaire lors de la prochaine réunion du BOC. Les marchés tablent actuellement sur un taux d'intérêt à 1 an de 4,44 %, soit près de 200 points de base de plus qu'actuellement.

    La RBA et la RBNZ se trouvent dans une situation similaire à celle de nombreux autres pays aux économies importantes dans le monde : une inflation élevée et la possibilité d'une récession. La RBA a actuellement fixé son taux d'intérêt à 1,35 % et les prévisions pour un an sont de 3,44 %. Pour la RBNZ, le taux directeur est actuellement de 2,5 % et les prévisions à 1 an sont de 3,89 %.
    freestoxx

    L'inflation va-t-elle continuer à augmenter et plonger l'économie mondiale dans une récession ? Ou les banques centrales seront-elles en mesure d'augmenter les taux d'intérêt suffisamment rapidement pour contenir une inflation plus élevée tout en protégeant l'économie mondiale d'une récession ? Les banques centrales doivent actuellement naviguer sur une ligne étroite entre l'inflation et la récession. Observez les prévisions de taux d'intérêt à un an des banques centrales. La différence entre les taux d'intérêt attendus de 2 pays est un outil puissant que les cambistes peuvent utiliser pour déterminer la prochaine direction des taux de change !



Chargement...
X