Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

L'OPEP+ met à jour ses prévisions. Augmentent-elles l'offre ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'OPEP+ met à jour ses prévisions. Augmentent-elles l'offre ?

    Le groupe se réunit lundi pour discuter de l'opportunité d'augmenter la production actuelle de pétrole de 400 000 bpj.

    L'OPEP+ JTC a publié ses prévisions actualisées plus tôt dans la journée. Selon leur scénario de base, le marché pétrolier accusera un déficit de 1,1 million de barils par jour (bpj) en 2021 et un excédent de 1,4 million de bpj en 2022. Dans un scénario de demande plus faible, ils prévoient un déficit de 0,5 million de bpj en 2021 et un excédent de 2,6 millions de bpj en 2022. Le groupe se réunit lundi pour discuter de l'opportunité d'augmenter (ou de diminuer) la production actuelle de pétrole de 400 000 bpj ou de la laisser telle quelle. Le pétrole brut WTI a atteint un sommet de 76,65, tandis que le pétrole brut Brent a atteint un sommet d'un peu plus de 80 dollars !

    Quels sont les facteurs qui font bouger le prix du pétrole ?

    Certains mettent en avant la hausse des coûts de l'énergie en Europe et le problème d'approvisionnement en essence au Royaume-Uni pour expliquer pourquoi l'OPEP pourrait vouloir augmenter l'offre. Cependant, un pétrole à 80 dollars n'est pas exagérément élevé. Goldman Sachs prévoit même que le WTI atteindra 90 dollars le baril d'ici la fin de l'année. Toutefois, l'association des détaillants d'essence du Royaume-Uni affirme que certains signes indiquent que la crise à la pompe s'atténue. Aux États-Unis, la variation des stocks de pétrole brut publiée mardi par l'API pour la semaine se terminant le 24 septembre a également montré un gain de 4,127 millions de barils, contre un retrait de 6,108 millions de barils la semaine précédente. Les données de l'EIA ont confirmé les chiffres de l'API aujourd'hui, montrant une augmentation de 4,578 millions de barils contre une diminution de 3,481 millions de barils la semaine dernière. Lorsque l'OPEP+ se réunira la semaine prochaine, elle devrait laisser la production inchangée à 400 000 bpj.

    En discutant de la pénurie d'essence au Royaume-Uni la semaine dernière, nous avons noté que le pétrole Brent s'approchait du niveau de retracement de 61,8 % de Fibonacci entre les sommets d'octobre 2014 et les creux du 23 avril, près de 78,57. UKOIL a franchi ce niveau hier (ainsi que de nouveaux sommets annuels), mais a reculé au cours de la journée en formant une possible bougie de retournement extérieure d'un jour. Aujourd'hui, le prix se situe près des précédents sommets du 6 juillet à 77,64. Si le prix parvient à dépasser les sommets d'hier à 80,06, il peut atteindre les sommets d'octobre 2018 près de 86,61 ! Le support horizontal est maintenant en dessous à 75,80, puis la moyenne mobile de 50 jours à 72,41.

    Brent, graphique journalier.
    Source : Tradingview, Stone X



    Le pétrole West Texas Intermediate a formé un modèle similaire à celui du pétrole Brent hier, mais il n'a pas été en mesure de franchir un nouveau sommet pour l'année. En outre, le prix n'a pas clôturé en dessous du plus bas de la journée précédente. Cela laisse l'espoir aux acheteurs que la récente hausse du WTI se poursuivra. En août, le prix avait formé une figure tête et épaules inversée. Le prix a dépassé la ligne de cou le 10 septembre et se rapproche actuellement de son objectif qui se situe près de 78,20. La résistance se situe au-dessus du sommet d'hier à 76,84, puis du sommet du 6 juillet, juste au-dessus à 77,14. Au-dessus de l'objectif T&E inversé, la prochaine résistance est l'extension de Fibonacci 127,2% des sommets du 6 juillet aux plus bas du 23 août à 81,25. Le support se situe au niveau des sommets du 15 septembre, près de 74,28, puis à la ligne de tendance inférieure ascendante du canal à long terme, près de 70,75. En dessous, il y a un support horizontal près de 69,84.

    WTI, graphique journalier.
    Source : Tradingview, Stone X



    Aucun changement n'est attendu de la réunion virtuelle de l'OPEP+ lundi. Cependant, si la demande et les problèmes de la chaîne d'approvisionnement continuent de s’accroître, le prix du pétrole brut Brent et WTI pourrait continuer à augmenter !
    Vous souhaitez trader ?
    • Ouvrez un compte CFD forex ou un compte futures chez WH SelfInvest.
    • Configurez votre propre stratégie de trading sur l'impressionnante plateforme NanoTrader directement à partir du graphique (démo gratuite). Aucune connaissance en programmation n'est nécessaire.
    • Protégez votre position à l'aide d'ordres bracket automatisés.






  • #2
    | Envol du pétrole

    Le cartel de l’OPEP+ n’a pas cédé aux pressions américaines.
    Réuni en début de semaine, il a validé une légère hausse de sa production (+400 000 barils par jour).
    Légère car elle est en-dessous des attentes, ce qui a eu pour effet de soutenir nettement le prix du baril sur les marchés.

    Depuis lundi, le WTI est en nette progression :

    crude


    Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

    Commentaire


    • #3
      WTI graphique historique qui parle de lui-même :

      Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Capture.PNG 
Affichages :	23 
Taille :		110,6 Ko 
ID : 			2078542

      Commentaire


      • #4
        Pull back sur la résistance rouge récemment dépassée ; si il y a un moment où il est urgent d'attendre , c'est bien maintenant .

        Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Capture.PNG 
Affichages :	19 
Taille :		86,8 Ko 
ID : 			2078546

        Commentaire

        Chargement...
        X