Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

Suivi de la séance du mercredi 01 octobre 2014

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Suivi de la séance du mercredi 01 octobre 2014

    Bonsoir,

    Je ne manquerais pas d'actualiser les graphiques CAC 40 après 22h vu l'orientation du FCE :
    CAC 40 : Pull back sous 4420 ! | Univers Bourse

    Dans cette attente, je vous souhaite une excellente soirée

    Amicalement

    Alain
    Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

  • #2
    Effectivement, Crock ! C'est chaud !
    Niveaux en surveillance :
    Le Dow Futures ne doit pas casser les 16 930
    Le CAC40 ne doit pas casser les 4387.
    Dont graphe posté sur PSY-CAC, en message n° 4620. Il suffit de cliquer.

    Commentaire


    • #3
      CDC CONFIRMS FIRST EBOLA CASE DIAGNOSED IN THE UNITED STATES

      On change de dimension la, de continent

      Pas cool
      Je ne raisonne pas le marché ; c'est la marché qui déraisonne

      Commentaire


      • #4
        Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		2.png 
Affichages :	1 
Taille :		50,7 Ko 
ID : 			1600289

        + Ebola: premier cas d'infection diagnostiqué aux Etats-Unis

        Qui a un voisin qui revient d'Afrique ? Hum !

        Commentaire


        • #5
          Bonsoir,

          Comme promis, j'ai posté un commentaire > 22h et clôture FCE
          CAC 40 : Pull back sous 4420 ! | Univers Bourse
          Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

          Commentaire


          • #6
            Netjoker ! Bonne nuit !

            Sur un total de 6.574 malades d'Ebola dans cinq pays d'Afrique d'Ouest, 3.093 sont mortes, précise l'OMS dans un dernier bilan arrêté au 23 septembre.

            Fais de beaux rêves !

            Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		ebola zombies.jpg 
Affichages :	1 
Taille :		244,1 Ko 
ID : 			1600291

            Si tu as une solution pour arrêter mes cauchemars zombiesques, je suis preneur.

            Commentaire


            • #7
              Hi guys and girls !
              Merci Crock pour l’analyse.

              Faisons un retour en arrière sur la séance de mardi … installation d’une rare volatilité sur les indices européens depuis une semaine, la séance d’hier s’inscrivant parfaitement dans le rythme … la veille ayant été celle d’une forte baisse, hier, c’était donc au tour de la forte hausse, le tout accentué par une journée (fin de mois, fin de trimestre) traditionnellement marquée par les habillages de bilans … pourtant, on avait appris que la dette publique de la France s'était établie à 2.023,7 Mds € à la fin du T2, dépassant pour la 1ère fois la barre symbolique des 2.000 Mds, soit 95,1% du PIB (+1,1 point de plus qu'au trimestre précédent) et que si les membres du board BCE continuent (Super Mario en tête) à ne pas voir de risque déflation en Europe, les derniers chiffres sur les prix incitent peu à l’optimisme sur ce plan … mais peu importe puisque justement, la BCE, est l’espoir suprême de pourvoyeur de liquidités des marchés en ce moment, la FED ayant décidé de se retirer (fin du QE) avec la nette impression que le relèvement des taux CT pourrait intervenir beaucoup plus rapidement qu’envisagé par les prévisionnistes des marchés … les derniers chiffres macro-économiques publiés en zone euro (IPC à 0,3% en annuel, 0,7% core) plaident donc pour relancer l’imaginaire des marchés sur un élargissement du programme d’achat de titres par la BCE aux souverains (envoyant ainsi l’euro dans les bas-fonds sous les 1,26) et il n’en fallut pas plus aux acheteurs pour se ruer sur le papier même si les volumes n’avaient rien d’extraordinaire … ainsi, en chiffre, le CAC qui avait ouvert à 4.375 pts évoluera dans un petit range de 10 pts pendant la 1ère heure de cotation cash avant d’accélérer sans hésitation pour s’approcher de la zone clé de ses derniers jours vers 4.420 pts (4.417 pts au plus haut). L’approche d’une ouverture plutôt timide de Wall Street renverra le CAC sous les 4.400 pts mais comme l’a fait remarquer Coulous dans la file du jour d’hier, bad news are good news dans le monde des banques centrales et la remontée de Wally permettra au CAC de relancer la machine, tiré par les valeurs à forte pondération comme Total ou Sanofi (faut pas rigoler avec les bonus de fin de trimestre non d’un mildiou ! ) avec mise à jour des plus haut à 4.435 pts pour clôturer au fixing à +1,37% … graphique démontrant plus de faiblesse pour le DAX avec plusieurs passages sous la parité durant la séance qui se terminera à +0,55% … à Wall Street, les développements à Hong-Kong restaient dans les esprits et le nouvel accès de force du $ notamment face à l’euro ont forcé les opérateurs à plus de prudence qu’en Europe, la séance débutant timidement dans le vert pour se retourner rapidement dans le rouge, pénalisée par ailleurs par des indicateurs inférieurs aux attentes (PMI Chicago à 60,5 et Confiance du consommateur à 86,0 contre 93,4 auparavant) … mais là-bas aussi l’efficience est à l’ordre du jour, la mise en musique du soutien aux indices bien orchestrée … l’effort n’a pu cependant être tenu et au final, le Dow a clôturé hier à -0,17%, le S&P500 à -0,28%, le Nasdaq Composite terminant lui à -0,28%, même aidé par Ebay (spin off de PayPal).

              A noter dans les news politico-économiques que les sirènes d’alarme fiscales retentissent de plus en plus dans les sièges des grands groupes internationaux car si l’administration américaine a décidé de s’attaquer sérieusement au mécanisme d’inversion, l’Europe n’est pas en reste comme le prouve le dernier rapport sur Apple de la Commission Européenne, qui estime que les accords fiscaux du groupe californien avec l'Irlande, qui lui auraient permis d'économiser des milliards sur plusieurs années, seraient irréguliers et constitueraient une aide illégale d'état. La Commission pense que les règles édictées par les autorités irlandaises confèrent un avantage à Apple, avantage qui se poursuit. D’autres grandes multinationales en Irlande et dans d’autres pays de l’Union, telles Google mais aussi Starbucks (en Hollande) ou Fiat (au Luxembourg) pourraient être concernées.

              Concernant la situation géopolitique, alors que les frappes aériennes des Etats-Unis et de leurs alliés contre l’Etat islamique (Isis) s’intensifient dans l'est de la Syrie, la Turquie pourrait entrer dans le conflit, des chars turcs ayant pris position à la frontière syrienne, en surplomb de Kobani où les combats continuent entre l'E.I et les forces kurdes. Notons cependant que, pour l'instant, ces frappes n'ont pas réussi à stopper l'avancée des djihadistes de l'EI dans le nord de la Syrie ce qui accrédite la thèse que sans intervention de troupes au sol, cette guerre a peu de chance d’être gagnée y compris à MT/LT … en Ukraine, la tension remonte après la mort de 9 soldats ukrainiens (27 blessés) dans des combats contre les forces pro-russes à l’est du pays dans une tentative d’assaut de l’aéroport de Donetsk …

              Sur le forex, avec l'inflation dans la zone euro qui a décéléré à 0,3% en rythme annuel en septembre (hors alimentation et énergie, elle a ralenti à 0,7%) , la baisse de l’euro s’est accélérée hier, ce dernier revenant sur ses mini de 09/2012 à 1,2571 contre le $, alors que Mario Draghi doit donner demain, à l’issue de la réunion du board BCE, les détails du programme d’achat des Abs et autres covered bonds annoncé le mois dernier ainsi que son timing (les analystes pensent que la BCE lancera dés octobre l’achat d’Abs afin de libérer les bilans bancaires de 350 Mds € à réorienter vers de nouveaux crédits aux entreprises) … à noter que la faiblesse de l’euro se faisait sentir aussi sur d’autre paire comme l’EUR/JPY qui baissait à 138,02 …. l’EUR/USD s’échange ce matin à 1,2620.

              Coté marché obligataire, les inquiétudes des dernier jours dues en partie à « l’affaire PIMCO » archivées et la fin du trimestre qui avait incité les gérants à prendre une partie des (gros) bénéfices engrangés sur les périphériques, les espoirs de plus en plus grand de voir la BCE élargir son programme de QE à l’achat de titres souverains en ultime ressort pour lutter contre la déflation en zone euro compte tenu des derniers chiffres en matière d’inflation, ont redirigé les flux de liquidités vers l’obligataire … ainsi, sur les maturités longues en Europe, en fin de journée, l’OAT français affichait un rendement en légère baisse à 1,29% avec un spread sur le Bund de 33,99 (-0,55%), le rendement du BTP 10Y italien s’affichait lui en nette baisse à 2,36% avec un spread sur le Bund de 140,89 (-3,57%), les Bonos espagnols remontant eux fortement avec un rendement en baisse à 2,15% avec un spread sur le Bund de 120,40 (-5,48%) … de l’autre coté de l’Atlantique, les évènements mondiaux économico/financiers ou géopolitiques et le retour de la volatilité continuent de jouer en faveur des treasuries US qui s’inscrivaient encore en hausse hier, le rendement des T-Bonds 10 YR revenant à 2,5080%.

              Concernant les commodities, clôture encore négative pour l’or à 1.208$ l’once, la configuration technique restant dans une tendance baissière alors que les prix stagnent sous les MM50 et MM200 à respectivement 1.273$ et 1.284$ ... l’once d'or s’échangeait ce matin autour des 1.215 $.

              Sur le marché du pétrole, alors que l’on apprend que la production de pétrole des USA pourrait dépasser (1ère fois depuis 1991) celle de l’Arabie Saoudite dés mois-ci ou le mois prochain (la production de crude oil US d’aout fut d‘un chouilla inférieure aux 9,7 baril/jour saoudites) et malgré la recrudescence des combats au Moyen-Orient entre la coalition menée par les USA et les forces fidèles à l’Etat Islamique avec la probable entrée en guerre de nouveaux acteurs comme la Turquie et les déclarations de plus en plus fortes de certains producteurs OPEP comme l’Iran sur le prix trop bas du pétrole, les prix n’arrivent pas à rebondir durablement, notamment le Brent … ce matin, le brut léger WTI s’échange donc autour des 91,60$ le baril, alors que le Brent se négocie lui à 95,15$.

              En Asie, les mauvais indicateurs macro-économiques publiés hier comme la production industrielle japonaise (-1,5%) ou le PMI Manufacturier Chinois HSBC (50,2), associés aux manifestations à Hong-Kong avaient eu la peau de l’optimisme des bulls asiatiques, sentiment de prudence qui se poursuit ce matin avec de nouveaux datas mitigés et l’impact des clôtures négatives de l’Europe et de Wall Street … à mi séance, le Nikkei était à +0,18% alors qu’Hong-Kong est fermé pour cause de jour férié. Fixing du Nikkei à -0,56%.

              JPY Indice Tankan des perspectives des grandes entreprises du secteur manufacturier 13 12 15

              JPY Indice Tankan des grandes entreprises non-manufacturières 14 18 19

              CNY PMI Manufacturier Chinois 51,1 51,0 51,1

              JPY Gestionnaires d'approvisionnements Fabriquant 51,7 52,2

              Dans les news corporate, à quelques jours de la saison des earnings du Q3, les entreprises continuent d’alerter les investisseurs … ainsi, en ce début de semaine, c’était au tour de Ford qui a abaissé sa prévision de bénéfice imposable 2014 à 6 Mds $ au lieu des 7 à 8 Mds $ précédemment anticipés selon le directeur financier Bob Shanks …

              Dans le calendrier du jour, les PMI manufacturier des pays européens mais aussi aux US où l’on aura par ailleurs une journée chargée avec des chiffres « immobiliers » (MBA hebdo, dépenses de construction), les créations d’emplois ADP et l’ISM manufacturier … à suivre, ici !

              Bonne journée !

              Commentaire


              • #8
                Bonjour!

                Merci Cisco pour ce point très détaillé de la situation.

                Commentaire


                • #9
                  Bonjour a toutes et tous merci pour les analyses merci crok

                  Commentaire


                  • #10
                    Short 11 stop 18.

                    Pour le biais baissier...

                    Commentaire


                    • #11
                      Data Espagne


                      EUR PMI Manufacturier Espagnol 52,6 52,2 52,8

                      Commentaire


                      • #12
                        Il faudrait qu'on soit plusieurs pour que ça baisse!

                        A vot' bon coeur!

                        Commentaire


                        • #13
                          Le 1er jour du trimestre est-ce bien raisonnable?

                          Commentaire


                          • #14
                            Data Italie


                            EUR PMI manufacturier italien 50,7 49,5 49,8

                            Commentaire


                            • #15
                              Data France


                              EUR PMI manufacturier français 48,8 48,8 48,8

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X