Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Qui a une explication? -900points sur le dow?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pourtant il y a eu une cotation, donc une transaction
    1 seul veinard parmis tous les détenteurs de compte titre de la planête

    Commentaire


    • Faudrait comparer les probas avec l'euro million

      Commentaire


      • Citation de : schoops (au 15-05-2010 20:37:13)

        Citation de : sam59 (au 14-05-2010 19:58:26)
        Tu n'apprends ça qu'aujourd'hui ?
        Ca fait quelques jours qu'on le sait



        Ah bon??? Autant pour moi. Reuters non plus ne semblait pas au courant à en juger par le titre "exclusive..." daté de vendredi. Peace...




        Ma remarque n'avait rien de désagréable (voir le smiley), désolé si elle a été prise ainsi.
        Je disais simplement que certains avaient l'info depuis quelques jours. Je m'étonnais juste du fait qu'elle n'ait pas été rendue publique plus tôt ! Ceci dit, ce n'est pas la première ou la dernière fois que ça arrive !

        Commentaire


        • Ce qui est inquiétant, c'est la masse de position short.

          Commentaire


          • Bonsoir

            Suite à cette affaire, il semble que des voix s'élèvent pour demander la limitation de la course à la technologie, c'est à dire des limitations au trading haute fréquence.
            Je pense que le thème va s'amplifier dans les prochains jours.

            Enfin, un petit tuyau pour éviter trop de casse à l'avenir.
            C'est bien de suivre le CAC 40, mais c'est beaucoup plus utile de suivre le S&P. Le contrat mini fait très bien l'affaire.
            Vous auriez constaté qu'il y avait une parfaite vague de Wolfe, avec un objectif de 1040 (alors qu'elle n'était pas claire sur le CAC 40, mais l'objectif est bien de 3400 environ), et qu'il ne fallait plus être à la hausse à partir du 28 ou 29 avril.
            En espérant que cela vous aidera pour l'avenir.

            Cordialement

            Commentaire


            • Mouai, faudrait pas aller trop en arrière technologiquement vue que Roque raconte dans son edito une histoire similaire... en 1930...

              Il y aura toujours des gros pour perturber le système en agissant au mauvais moment.

              Au contraire, les algos étaient efficaces cars ils ont ramené tout ça rapidement à l'équilibre

              Commentaire


              • Je me rappelle qu'en février 2008 quelqu'un a défoncé le marché en revendant les positions d'un certain J.K.

                Commentaire


                • John Kennedy ne serait pas mort?
                  OK

                  Commentaire


                  • Ah je m'a trompé alors

                    je pensais à J.K Rowling, l'auteur de harry Potter

                    Commentaire


                    • Citation de : sam59 (au 16-05-2010 14:31:19)
                      Ma remarque n'avait rien de désagréable (voir le smiley), désolé si elle a été prise ainsi.
                      Je disais simplement que certains avaient l'info depuis quelques jours. Je m'étonnais juste du fait qu'elle n'ait pas été rendue publique plus tôt ! Ceci dit, ce n'est pas la première ou la dernière fois que ça arrive !




                      Ca aurait été sympa si tu avais l'info "avant Reuters" de venir la faire partager ici alors. On était plusieurs à chercher des infos sur ce flash Krach, comme tu pouvais t'en rendre compte en lisant ce topic.
                      C'est quand même le principe d'un forum, ça doit aller dans les deux sens (l'intérêt qu'on en tire, qqu'il soit, et la plus-value qu'on y apporte).
                      Ceci dit amicalement bien sûr

                      Commentaire


                      • houlà, vous arrivez à cadrer la baisse là?
                        je ne sais pas si on est toujours dans le cadre de l'excès, mais si ça lâche, on se dirige vers les bas du krach de l'autre fois.

                        Commentaire


                        • TWS s'est figé tout à l'heure quand çà a commencé à dévisser. J'ai perdu pas mal à cause des ordres que je n'ai pas pu annuler...

                          Commentaire


                          • Enquête aux USA sur de possibles violations à Wall Street :

                            par Rachelle Younglai et Kim Dixon

                            WASHINGTON/NEW YORK (Reuters) - Les autorités de régulation américaines enquêtent sur les activités des gros traders et étudient le rôle des plateformes de transactions électroniques pour tenter d'expliquer le plongeon de Wall Street au début du mois de mai.

                            Deux semaines après la chute le du 6 mai dernier des marchés américains, au cours de laquelle le Dow Jones aura notamment perdu 700 points en quelques minutes, les régulateurs sont aux prises avec une demi-douzaine de suppositions sans parvenir à avancer la moindre explication.

                            Gary Gensler, président de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), a indiqué que ce plongeon et l'augmentation des opérations reposant sur des algorithmes nécessitaient une étude pour déterminer si de nouvelles mesures de protection étaient nécessaires sur ces marchés au fonctionnement très rapide et orchestré par des ordinateurs.

                            "Nous allons nous assurer que les algorithmes informatiques qui interagissent les uns avec les autres et interviennent sur le marché central, ceux notamment utilisés par les courtiers, les traders à haute fréquence et les teneurs de marché, ne menacent pas les marchés équitables et ordonnés", a-t-il dit.

                            Les autorités ont analysé plus de 19 milliards d'ordres d'exécutions sur des actions le 6 mai et étudient une multitude de facteurs, parmi lesquels les liens existant entre les baisses des cours des instruments sur indices, comme les contrats à terme E-mini S&P, et l'exécution d'ordres de vente à seuil de déclenchement.

                            DES EVENEMENTS INACCEPTABLES

                            Gary Gensler et son homologue de la Securities and Exchange Commission (SEC), Mary Schapiro, ont été auditionné jeudi par la sous-commission bancaire du Sénat américain sur le plongeon de Wall Street.

                            Lors de cette audition, les dirigeants des Bourses américaines ont toutefois défendu les sociétés de trading à haute fréquence en indiquant qu'elles permettaient de maintenir la liquidité sur les marchés, ainsi que leur fonctionnement.

                            Mary Schapiro a néanmoins répété que les événements du 6 mai étaient inacceptables et dit que son équipe enquêtait pour savoir si des opérateurs de marché avaient violé les règles de sécurité durant ce mini Krach.

                            La CFTC a pointé du doigt un trader resté anonyme en déclarant que ce dernier avait "cherché à couvrir son portefeuille d'actions sur les marchés à terme en vendant une quantité prédéfinie de contrats à terme grâce à un système d'exécution automatique d'un courtier."

                            Afin d'éviter que ne se reproduise une telle chute des marchés, les autorités de régulation et les opérateurs boursiers ont proposé d'établir de nouvelles règles visant à stopper les transactions quand les marchés d'effondrent.

                            Ces nouvelles limitations des transactions, connus sous le nom de coupe-circuits, s'appliqueraient à toutes les composantes du S&P 500 qui connaissent "un mouvement de cours rapide", mais, pour l'instant, pas encore aux contrats indiciels (ETF, exchange-traded funds).

                            Ces propositions doivent obtenir l'approbation de la SEC avant d'être mise en place. Le gendarme de la Bourse américaine envisage de mettre en place une période d'essai de six mois de ces règles à partir du mois de juin.

                            L'opérateur boursier transatlantique NYSE Euronext s'attend à une généralisation des coupe-circuits aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

                            avec Christopher Doering à Washington et Jonathan Spicer à New York, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Nicolas Delame

                            Commentaire


                            • d'apres ce que j'ai lu, il s'agirait en realité d'un defaut de l'Espagne. En effet, durant qlq minutes, l'Espagne a été en defaut, ce qui aurait declencher la reaction de qlq gros fonds...

                              J'ai lu cela dans des journaux allemands.

                              de toute façon, avec un deficit de la balance commerciale de 1700 milliards en Espagne contre 400 en Fr, l'Espagne n'est pas sortie de l'auberge...

                              Commentaire



                              • de toute façon, avec un deficit de la balance commerciale de 1700 milliards en Espagne contre 400 en Fr, l'Espagne n'est pas sortie de l'auberge...

                                ...espagnole ?

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X