Annonce

Réduire
 
Aucune annonce.

Blé : le retour de la sécheresse australienne ?

Réduire
 
X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Blé : le retour de la sécheresse australienne ?

    Bonjour,
    Le blé perd plus de 40 % depuis ses plus hauts de 2008 (va-t-on baisser le prix de la baguette maintenant ? ).
    image : http://images.pro-at.com/forums-bourse/0508/12_292... ou format inconnu

    Cette baisse peut être associée aux prévisions de récoltes qui s’annoncent particulièrement bonnes. Les prix élevés du blé ont incité les agriculteurs à augmenter les surfaces semées. Les conditions météorologiques en Europe sont pour l’instant plutôt favorables. Il faut également souligner la reprise des exportations dans certains pays gros producteurs.
    Cependant, après les excès haussiers du début de l’année 2008 il convient de surveiller les excès … baissiers. Je ne pense pas que nous voyons actuellement dans cette configuration.

    De plus, le facteur australien revient sur le devant de la scène. D’après la société Offre et Demande Agricole qui cite la Rabobank, « la récolte australienne en blé pour la campagne 2008/2009 a souffert du temps sec de ces 6 dernières semaines. La production de ce pays serait de 20 à 24MT contre une ancienne fourchette plus optimiste (23 à 26MT). » L’Australie est un pays important sur le marché international du blé. Ce pays, qui a été touché ces dernières par des sécheresses sévères (2 en 3 ans, il me semble) fait parti des éléments qui ont poussés les cours du blé à la hausse sur ces dernières années.


    Faut-il voir de ces sécheresses « récurrentes » une conséquence du réchauffement planétaire ?

    En tout cas, j’estime que la situation australienne mérite d’être suivie de près (en ce qui concerne les cours du blé).

    Pour l’instant, les cours ne semblent pas réagir au « facteur australien ».

  • #2
    Bonjour,
    La situation ne semble pas s'arranger

    Australia’s Murray Darling Basin Drought Worsening
    A drought in Australia’s Murray Darling Basin is getting
    worse, with inflows in June the lowest on record and autumn
    inflows only just above the record lows of 2007, the overnment’s Murray Darling Basin Commission reported Thursday. Inflows in June of 95 gigaliters were down from the previous record low of 106 gigaliters in June 2006, less than half the 220 gigaliters inflows in June last year and just 14% of a longterm average, the commission reported.
    Inflows in autumn, March through May, of 200 gigaliters
    were just above the record low of 195 gigaliters last year and about one quarter of the long-term average, it reported.
    Wendy Craik, the commission’s chief executive, said rainfall
    and inflows have been disappointing and the likelihood of
    upper Murray inflows being above average for the remainder of winter and spring is low. “Until there is significant rain and runoff, the prospects for irrigation and the environment in 2008-09 are grim,” she said a statement. Neil Plummer, acting head of the government’s National
    Climate Center, said the problems now being seen are a result of poor rainfall not just over the past few months but over many years.“Autumn can only be described as an absolute shocker in terms of climate conditions for the basin,” he told reporters.The basin, which covers about a seventh of Australia, is broadly located in the nation’s southeast and is often described as the nation’s food bowl.

    Source : CME group

    Un exemple dans la région du New South Wales:
    image : http://images.pro-at.com/forums-bourse/0708/12_161... ou format inconnu

    image : http://images.pro-at.com/forums-bourse/0708/12_161... ou format inconnu

    Commentaire

    Chargement...
    X