Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

relation d'arbitrage spot-forward

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • relation d'arbitrage spot-forward

    bonsoir,

    je suis nouveau sur ce forum, je me pose une question un peu technique:

    vous connaissez tous la relation liant le prix spot et le prix forward d'une matière première: F
    le raisonnement est: si cette relation n'est pas vérifiée, j'emprunte S au taux sans risque, j'achète le sous-jacent, je le stocke au coût s et je rémunère l'emprunt au coût r, je le revends à terme au prix F et je réalise un profit.

    dans la pratique, est-ce que l'on voit souvent F être très inférieur à S*exp((r+s)T)? où peut-on trouver ce genre de données? (je n'ai pas d'idée de l'ordre de grandeur du coût de stockage par exemple)

    autre question: quelle est la capacité de stockage mondiale de pétrole? quels pays ont les plus grandes capacités? quelles institutions (Etats, armées, négociants, investisseurs...)?

    merci d'avance pour vos réponses

  • #2
    Pas évident d'arbitrer sur les matières premières, d'une part il n'y pas de spot partout, d'autre part chaque hedge fund/fournisseur à son pricing bien à lui et ses propres couts de stockage (c'est surtout çà en fait)

    PS : Et j'allais oublier : 80% dse livraisons n'ont pas lieu

    Commentaire


    • #3
      Citation de : bardamu (au 09-06-2010 23:54:28)

      bonsoir,

      je suis nouveau sur ce forum, je me pose une question un peu technique:

      vous connaissez tous la relation liant le prix spot et le prix forward d'une matière première: F
      le raisonnement est: si cette relation n'est pas vérifiée, j'emprunte S au taux sans risque, j'achète le sous-jacent, je le stocke au coût s et je rémunère l'emprunt au coût r, je le revends à terme au prix F et je réalise un profit.

      dans la pratique, est-ce que l'on voit souvent F être très inférieur à S*exp((r+s)T)? où peut-on trouver ce genre de données? (je n'ai pas d'idée de l'ordre de grandeur du coût de stockage par exemple)

      autre question: quelle est la capacité de stockage mondiale de pétrole? quels pays ont les plus grandes capacités? quelles institutions (Etats, armées, négociants, investisseurs...)?

      merci d'avance pour vos réponses




      Salut,

      dans la pratique, est-ce que l'on voit souvent F être très inférieur à S*exp((r+s)T)?
      Il d'agirait d'une opportunité d'arbitrage. Les arbitragistes sont là pour faire en sorte que ce type d'inefficience n'existe pas puisqu'il en profitent

      où peut-on trouver ce genre de données?
      Justement la difficulté est de trouver ces données ou de les calculer par toi même.

      (je n'ai pas d'idée de l'ordre de grandeur du coût de stockage par exemple).Autre question: quelle est la capacité de stockage mondiale de pétrole? quels pays ont les plus grandes capacités? quelles institutions (Etats, armées, négociants, investisseurs...)?

      y a des infos là
      http://www.ifp.fr/

      pour ce qui est de la capacité de stockage réelle et le cout, tu ne trouveras pas d'infos. Qd au nombre de future qui sont gardés jusqu'à l'expiration, tu as des données là
      https://www.theice.com/homepage.jhtml
      http://www.cmegroup.com/

      and I like this website
      http://www.cftc.gov/marketreports/commitmentsoftra...

      Cheers
      M

      Commentaire


      • #4
        Une piste :http://www.elitetrader.com/vb/showthread.php?s=&th... Personnellement, je trouve que les couts de portage ne sont pas des très bons indicateurs pour prendre des positions sur les spreads( sans effectivement se faire livrer et stocker la marchandise ). Les spreads peuvent rester très longtemps au dessus du cout de portage( huile de soja par exemple ). Ce n'est pas une relation très rigide.

        Pour le pétrole,en période de Contango important ( ou il devient très profitable de stocker ), les capacités terrestres( Cushing... ) sont vite complètes et les grosses banques affrètent des tankers pour le stockage.

        Commentaire


        • #5
          Citation de : schoops (au 10-06-2010 09:16:35)

          Une piste :http://www.elitetrader.com/vb/showthread.php?s=&th... Personnellement, je trouve que les couts de portage ne sont pas des très bons indicateurs pour prendre des positions sur les spreads( sans effectivement se faire livrer et stocker la marchandise ). Les spreads peuvent rester très longtemps au dessus du cout de portage( huile de soja par exemple ). Ce n'est pas une relation très rigide.

          Pour le pétrole,en période de Contango important ( ou il devient très profitable de stocker ), les capacités terrestres( Cushing... ) sont vite complètes et les grosses banques affrètent des tankers pour le stockage.



          effectivement, les effets contango et backwardation sont effectivement de meilleurs indicateurs que le cout de portage ou l'etat des stocks eux mêmes puisque ces deux notions sont directement intégrées dans ces 2 effets => contango et backwardation

          Commentaire


          • #6
            merci pour vos réponses,

            en fait j'aurais pu mieux formuler ma question

            tout d'abord pour morisse: la relation d'arbitrage est une inégalité car on ne peut arbitrer que dans un sens (achat, stockage + vente à terme). donc c'est le cas où F>S*exp((r+s)T) qui est impossible, l'autre cas est tout à fait envisageable car on ne peut pas vendre une MP que l'on n'a pas, contrairement à une action (et encore, plus pour longtemps ) d'où l'existence d'un convenience yield.

            mais je me demande même si l'arbitrage achat + vente à terme marche à 100 %, car il est limité par la capacité de stockage justement. imaginons que F>S*exp((r+s)T) sur le marché du pétrole à échéance 3 mois; si la capacité de stockage ne représente que 1 jour de consommation mondiale (je prends un exemple fantaisiste, mais supposons) les arbitragistes ne peuvent tout simplement pas réaliser l'arbitrage, il n'y a pas assez de place pour stocker tout ce pétrole. on peut effectuer l'arbitrage dans la limite des capacités de stockage disponibles, mais il se peut que ce soit insuffisant pour faire remonter le prix spot et baisser le prix à terme de façon à ce que l'inégalité soit à nouveau vérifiée. donc qu'est-ce qui garantit que l'inégalité est toujours vérifiée? y a-t-il des études qui se sont penchées sur le sujet?

            je suis d'ailleurs en train de penser que la relation d'arbitrage peut également ne pas marcher pour des biens périssables (si l'échéance du contrat excède la durée de vie de la denrée) ce qui fait que l'on peut très bien avoir F à 6 mois = 10 000 et S = 1€... même avec r=1%...

            merci aussi pour les liens, je les regarde tout de suite

            Commentaire


            • #7
              Citation de : bardamu (au 10-06-2010 21:50:39)

              merci pour vos réponses,

              en fait j'aurais pu mieux formuler ma question

              tout d'abord pour morisse: la relation d'arbitrage est une inégalité car on ne peut arbitrer que dans un sens (achat, stockage + vente à terme). donc c'est le cas où F>S*exp((r+s)T) qui est impossible, l'autre cas est tout à fait envisageable car on ne peut pas vendre une MP que l'on n'a pas, contrairement à une action (et encore, plus pour longtemps ) d'où l'existence d'un convenience yield.

              mais je me demande même si l'arbitrage achat + vente à terme marche à 100 %, car il est limité par la capacité de stockage justement. imaginons que F>S*exp((r+s)T) sur le marché du pétrole à échéance 3 mois; si la capacité de stockage ne représente que 1 jour de consommation mondiale (je prends un exemple fantaisiste, mais supposons) les arbitragistes ne peuvent tout simplement pas réaliser l'arbitrage, il n'y a pas assez de place pour stocker tout ce pétrole. on peut effectuer l'arbitrage dans la limite des capacités de stockage disponibles, mais il se peut que ce soit insuffisant pour faire remonter le prix spot et baisser le prix à terme de façon à ce que l'inégalité soit à nouveau vérifiée. donc qu'est-ce qui garantit que l'inégalité est toujours vérifiée? y a-t-il des études qui se sont penchées sur le sujet?

              Oui, c'est ce dont on parle. Sur beaucoup de matières premières, une échéance lointaine peut rester très longtemps supérieure à échéance proche + cout de portage...
              Lorsque le pétrole était descendu à 30$ début 2009, le contango était gigantesque, les stocks se sont amoncelés et ont vite dépasser les capacités de stockage terrestre. L'enjeu s'est déplacé sur le marché du fret maritime en fonction des opportumités/cout de laisser à quai un tanker qui devrait normalement etre en transit. Ceux qui ont simplement jouer le spread en se disant que le contango ne pouvait plus augmenter se sont fait cannibalisés...


              je suis d'ailleurs en train de penser que la relation d'arbitrage peut également ne pas marcher pour des biens périssables (si l'échéance du contrat excède la durée de vie de la denrée) ce qui fait que l'on peut très bien avoir F à 6 mois = 10 000 et S = 1€... même avec r=1%...

              Ouaip, beaucoup de produits agricoles ne peuvent pas etre stockés indéfiniment par définition. Pour les cochons par exemple( pork bellies), il est impossible si mes souvenirs sont bons de redélivrer en février les cochons de l'année précédente. Même chose pour le soybean meal qui pourrit et ne peut pas être stocké longtemps...Il peut y avoir d'autres problèmes aussi comme l'essence qui a une différente teneur en je ne sais plus quoi l'été et l'hiver.

              merci aussi pour les liens, je les regarde tout de suite



              Commentaire


              • #8
                Citation de : schoops (au 11-06-2010 09:44:56)
                Il peut y avoir d'autres problèmes aussi comme l'essence qui a une différente teneur en je ne sais plus quoi l'été et l'hiver.




                Certains raffineurs rajoutent un peu d'éthanol pour l'antigel

                Commentaire


                • #9
                  Non, en fait c'est çà, j'ai retrouvé: http://www.encyclopedia.com/doc/1G1-10390894.html

                  Commentaire


                  • #10
                    je viens de me rendre compte que je réinventais l'eau chaude dans mon message d'hier sur les biens périssables et les limites du cash and carry dues à la limitation de la capacité de stockage:

                    www.blackwellpublishing.com/ufm/chapter3.ppt

                    concernant le pétrole comment interprétez-vous le fait que le marché se soit retrouvé en report en juin 2008? pensez-vous que ce schéma soit plausible:

                    - spéculation (qui ne peut porter que sur les marchés à terme) donc hausse des prix des futures;

                    - hausse des prix spot due aux arbitragistes qui font du cash and carry pour profiter de prix à terme élevés;

                    - d'où hausse des stocks (car il semblerait qu'en 2007-2008 alors qu'on parlait de pénurie les stocks étaient pleins)

                    - d'où chute des prix spot sur le marché physique (l'arbitrage n'étant plus possible vu que les cuves débordaient et la demande ne suivant de toute façon plus) et contango.

                    ça vous paraît valable comme point de vue?

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X