Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

Déclaration de N Sarkozy aux Traders

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    trader, bonus, beaucoup de remue-méninges pour pas grand chose... on pourra toujours dire apres que l'on a pris les bonnes decisions au bon moment (paradis fiscaux la derniere fois et maintenant les bonus.Tout cela avant la deuxieme phase de la crise qui s'annonce plus longue et plus douloureuse.
    Eliminer le stress en respirant profondément TWITTER https://twitter.com\mipsofacto

    Commentaire


    • #47
      Bonsoir,

      J'ai travaillé 6 ans sur les marchés financiers dont 1 an et demi chez un hedge fund parisien.
      Le plus gros bonus versé à un gérant était de 1.5 Md'€.
      Si ce bonus ne lui avait pas été versé ou si il avait été plafonné, le reste de cette somme aurait été aux propriétaires de la société de gestion qui ne sont autre que d'anciens traders!

      Plafonnement ou non des bonus des traders, je ne vois pas l'impact que cela va avoir sur la sphere financiere en général et sur le comportement des traders en particulier.
      Cela va-t-il reduire la prise de risk des traders? , certainement pas car un trader est payé a prendre des risks calculés qui sont plafonnés par le régulateur et controlés par le département des risks.

      Le bonus sert à motiver les traders afin qu'ils donnent le meilleur d'eux même tous les jours et à garder les meilleurs traders ds une sdg qui une activité hyper concurrentielle.

      On est là comme signalé + haut ds une tentative de moralisation du system financier; morale qui n'a rien a voir avec le monde des affaires.
      On a vu les conséquences de faire appel a la morale ds l'affaire Lehman.
      Enfin je ne vois pas comment des bonus plafonnés feraient du trading une activité + morale.

      A défaut de réformer le system financier en profondeur,comme un régulateur europeen par exemple, on s'emploie a prendre des mesures a la marge comme l'est la tentative de controler les paradis fiscaux europeens, alors même que le monde regorge de paradis fiscaux au service des etablissements financiers, mais aussi des entreprises,des Etats,des organisations non gouvernementales,des servives secrets,des ventes d'armes....

      Commentaire


      • #48
        Heu faites gaffe les copains, ils ont les adresses ip.
        Barrez vous, sans rien dire, c'est plus simple.
        Ici, en (F)rance, pas de tête qui dépasse.
        C'est tout.
        Faut l'avoir compris.
        Enfin, moi je dis ça...
        A+
        Stè.F.

        Commentaire


        • #49
          Bsr SolInvictus,

          Il est vrai que tout ce qui entoure la rémunération des traders et notamment les bonus est trop souvent mal expliqué au grand public et nous ne pouvons pas dire qu’il existe véritablement des émissions qui traitent en profondeur du sujet. Il ne nous reste plus qu’à nous faire inviter lors de l’interview du 23 pour réagir en direct à la manière des passionnés de foot qui commente un match au fur et à mesure qu’il se déroule.

          Amicalement

          Alain
          Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

          Commentaire


          • #50
            Voici l'interview de Jérome Kerviel sur le métier de Trader à la nouvelle émission de Guillaume Durand passée le jeudi 16 septembre 2009 sur France 2.


            http://programmes.france2.fr/objet-du-scandale/ind...

            L'interview commence à 0h57

            Commentaire


            • #51
              Il explique les bonus touchés pendant sa période à la Soc Gen.

              Commentaire


              • #52
                Limiter les bonus ne sert à rien. Ce qui à mon sens est plus logique serait que ceux qui désirent prendre part aux résultats de leur trading accepte un petit risque sur leur patrimoine personnel.

                Du genre tu as un bonus de 5 % mais tu supportes 2 % des risques si tu es déficitaire à la fin de l'année. C'est vrai que çà ne se passe pas comme çà généralement en entreprise mais il n'y a pour ainsi dire aucun autre corps de métier ou l'action d'un employé peut aboutir directement à des pertes( et le cas échéant à une mutualisation des risques avec l'Etat, ce qui révolte le public qui d'ailleurs a raison ). : le commercial qui perçoit des bonus peut tout au plus faire perdre des clients, pareil pour l'analyste, l'avocat...

                Le trader peut par contre choisir de n'etre payé qu'un salaire fixe. Il n'a aucun risque mais aucune particpation aux gains.

                C'est comme çà qu'une entreprise devrait tourner. Il n'y a rien de plus navrant qu'un trader qui empoche des millions avant son blow-up personnel ( supérieur à tous les gains antérieurs )et les gardent: On peut difficilement imaginer plus décadent.

                Voilà mon avis et les bonus devraient etre le dernier de nos soucis avec ces idées de taxes sur les transactions qui fleurissent de part et d'autres... Parce que les primes c'est bien mais si on ne peut pas trader du tout à cause des taxes...

                Commentaire


                • #53
                  Citation de : schoops (au 17-09-2009 23:28:47)

                  Limiter les bonus ne sert à rien. Ce qui à mon sens est plus logique serait que ceux qui désirent prendre part aux résultats de leur trading accepte un petit risque sur leur patrimoine personnel.

                  Du genre tu as un bonus de 5 % mais tu supportes 2 % des risques si tu es déficitaire à la fin de l'année. C'est vrai que çà ne se passe pas comme çà généralement en entreprise mais il n'y a pour ainsi dire aucun autre corps de métier ou l'action d'un employé peut aboutir directement à des pertes( et le cas échéant à une mutualisation des risques avec l'Etat, ce qui révolte le public qui d'ailleurs a raison ). : le commercial qui perçoit des bonus peut tout au plus faire perdre des clients, pareil pour l'analyste, l'avocat...

                  Le trader peut par contre choisir de n'etre payé qu'un salaire fixe. Il n'a aucun risque mais aucune particpation aux gains.

                  C'est comme çà qu'une entreprise devrait tourner. Il n'y a rien de plus navrant qu'un trader qui empoche des millions avant son blow-up personnel ( supérieur à tous les gains antérieurs )et les gardent: On peut difficilement imaginer plus décadent.

                  Voilà mon avis et les bonus devraient etre le dernier de nos soucis avec ces idées de taxes sur les transactions qui fleurissent de part et d'autres... Parce que les primes c'est bien mais si on ne peut pas trader du tout à cause des taxes...




                  Bien envoyé Schoops!
                  ça c'est du grand Schoops!
                  dommage que l'on soit que sur pro-at et pas sur tf-1
                  Imagine: t'aurais tout les subventionnés devant toi et toi, tu leur parlerais de la réalité de la vie et du marché!
                  Je vote Schoops pour la délégation!
                  A+
                  Stéphane

                  Commentaire


                  • #54
                    Merci Maillot2008 pour ce lien sur la vidéo où Jérôme Kerviel décrit avec beaucoup de détails son ex métier de trader.
                    Je ne peux que vous recommander de la visionner en poursuivant d’ailleurs par le débat qui décrit parfaitement les enjeux majeurs du prochain G20.
                    J’ai quasi le sentiment en ce qui me concerne que tout sera déjà décidé avant ce G20 et que cette rencontre sera là pour entériner et officialiser des décisions politiques qui sont déjà prises dans les grandes lignes. Cela pourrait d’ailleurs justifier pourquoi notre président va intervenir avant le G20 et non après.

                    Quoi qu’il en soit, je pense que l’on sera nombreux devant notre poste de télévision à 20h mercredi prochain
                    Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

                    Commentaire


                    • #55
                      Citation de : schoops (au 17-09-2009 23:28:47)

                      (...) C'est vrai que çà ne se passe pas comme çà généralement en entreprise mais il n'y a pour ainsi dire aucun autre corps de métier ou l'action d'un employé peut aboutir directement à des pertes (...)



                      Pas d'accord du tout !

                      Par exemple, chez un prestataire de services, tu peux avoir des niveaux de service contractualisés et des pénalités financières en cas de non respect. Et dans ce contexte, l'action d'un seul salarié peut tout-à-fait générer des pertes financières pour l'entreprise.

                      Exemple concret : à combien crois-tu que peut se chiffrer la minute d'indisponibilité sur le système informatique qui gère les cotations sur Euronext Paris ?

                      Commentaire


                      • #56
                        ca, Sam59, c'est parce que dans ce cas précis il y a une culture du privée.
                        Mais va expliquer cela à des fonctionnaires...
                        L'objet de Shoops est justement d'expliquer que nous ne pouvons pas tous être fonctionnaires et que pour qu'il continue a y avoir des fonctionnaires pour longtemps, il faut qu'il y ai des commerciaux, des traders...
                        ...Sinon pas de chiffre et plus de fonctionnaires: urss caput, marché libre, tu comprends ?
                        être commercial, c'est une cultutre, tout comme être fonctionnaire est une culture...
                        L'une ne doit pas chercher à bouffer l'autre.
                        Maintenant que les fonctionnaires veulent être imposés pour les projets de Bernard et de leur chef, pas de problèmes mais qu'il ne viennent pas creer des dificultés supplémentaires dans les autres corps de métier.
                        Sam59 la position de Schoops est elle plus claire pour toi à présent ?

                        D'autre part, il semblerait que nous ayons tous à y gagner à apprendre à Bernard à trader plutot qu'à`taxer: c'est plus éco - logique

                        Bref, l'éternelle fable de La Fontaine du chien et du loup, remake 2009, sauce enanklatura européenne en perspective...

                        Commentaire


                        • #57
                          Citation de : Crock (au 18-09-2009 00:40:02)

                          Merci Maillot2008 pour ce lien sur la vidéo où Jérôme Kerviel décrit avec beaucoup de détails son ex métier de trader.
                          Je ne peux que vous recommander de la visionner en poursuivant d’ailleurs par le débat qui décrit parfaitement les enjeux majeurs du prochain G20.
                          J’ai quasi le sentiment en ce qui me concerne que tout sera déjà décidé avant ce G20 et que cette rencontre sera là pour entériner et officialiser des décisions politiques qui sont déjà prises dans les grandes lignes. Cela pourrait d’ailleurs justifier pourquoi notre président va intervenir avant le G20 et non après.

                          Quoi qu’il en soit, je pense que l’on sera nombreux devant notre poste de télévision à 20h mercredi prochain



                          Il y aura donc moins de traders et ce sera le particulier qui sera massacré avec les produits structurés. C'est beau de voir les autorités de contrôle blanchies dans cette affaire

                          Commentaire


                          • #58
                            Citation de : sam59 (au 18-09-2009 00:48:48)

                            Citation de : schoops (au 17-09-2009 23:28:47)

                            (...) C'est vrai que çà ne se passe pas comme çà généralement en entreprise mais il n'y a pour ainsi dire aucun autre corps de métier ou l'action d'un employé peut aboutir directement à des pertes (...)



                            Pas d'accord du tout !

                            Par exemple, chez un prestataire de services, tu peux avoir des niveaux de service contractualisés et des pénalités financières en cas de non respect. Et dans ce contexte, l'action d'un seul salarié peut tout-à-fait générer des pertes financières pour l'entreprise.

                            Exemple concret : à combien crois-tu que peut se chiffrer la minute d'indisponibilité sur le système informatique qui gère les cotations sur Euronext Paris ?



                            Un point pour toi, mais ce salarié dont tu parles n'a pas vraiment de feuille de résultat personnelle qui définit son bonus et donc aucune raison de prendre plus de risques pour gagner plus.

                            Commentaire


                            • #59
                              Citation de : slaruaz (au 17-09-2009 23:41:23)


                              Bien envoyé Schoops!
                              ça c'est du grand Schoops!
                              dommage que l'on soit que sur pro-at et pas sur tf-1
                              Imagine: t'aurais tout les subventionnés devant toi et toi, tu leur parlerais de la réalité de la vie et du marché!
                              Je vote Schoops pour la délégation!
                              A+
                              Stéphane



                              Merci Slaruaz, mais je suis vraiment nul pour ce genre de chose. Vous auriez honte. J'avais fait une interview une fois avec une meuf du nouvel obs et j'ai vraiment du mal à faire passer mes idées...LOL

                              Commentaire


                              • #60
                                Btlm,

                                Il faudrait quand même arrêter d'être égo-centré (voire ethno-centré) et prendre un peu de recul sur tout ça non ?
                                Quel est l'utilité sociétale du trading ?
                                Et plus encore quel est l'utilité sociétale de la finance au delà de son activité traditionnelle et indispensable d'intermédiation ?

                                Que le discours actuel des politiques ne s'attaque pas au fond des problèmes OK, que leurs démarches soient électoralistes OK... mais faudrait quand même pas oublier que si on en est là c parce que cette forme de finance est devenue reine, ne serait ce que part les théories économiques appliquées un peu partout ces dernières années.
                                Si pour revenir en arrière et redonner la priorité à l'économie réelle et au long terme, il faut prendre des mesures qui amoindrissent (voire empêchent) TOUS les types de trading, et bien tant pis on fera autre chose.
                                Il est quand même préférable d'avoir un monde sans trade qu'un monde en perpétuelle fuite en avant amha.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X