Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fiscalité des Plus et Moins value sur Futures (frais de courtage déduits ou pas ?)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Fiscalité des Plus et Moins value sur Futures (frais de courtage déduits ou pas ?)

    Je cherche à centraliser des infos pratique sur la fiscalité des plus ou moins values sur les opérations sur futures...

    Dans le cas ou l'on fait de très nombreux aller-retour (scalping sur future) et qu'au final, les opération s'annulent en intégrant les frais du broker...
    Je parle d'environ 10-20 aller-retour quotidien et des courtages cumulés annuel s'élevant à plusieurs milliers d'euros...

    A la fin de l'année, le courtier va présenter un solde positif mais en intégrant les frais de courtage, le solde se retrouve à 0€.

    Va-t-on payer un impôt sur la plus value (IRPP) ? ou alors on considère les frais comme déductible de la plus value, et donc pas de plus value, donc pas d'impôt ?

    Voici des files qui traitent dans le passé de ce sujet :
    - fiscalité sur FCE cac avis vague
    - Statut du Trader (file de 2007) c'est intéressant en contenu - mais les avis datent de 10 ans

    Des liens externes :
    - Frais de courtage : définition, traduction (journal du net) : ils précisent Les frais de courtage sont fiscalement déductibles des revenus financiers déclarés...
    mais je n'ai pas de source officielle...
    - certaines réponses dans des forum disent : les frais n'impactent en rien les revenus mais les prix de revient;

    Ce sont des couts liés a l'achat et ne sont a prendre en compte QUE pour le calcul des plus-values... On ne peut donc les déduites pur le calcul de l'IR
    - La fiscalité des bénéfices boursiers (Forum Andil / trader inside)
    La question qui enduit la réponse :
    Est-ce que ça vaut le coup de faire tourner le compteur des opérations sur produits dérivés ou assimilés (futures, options, cfd) ?

  • #2
    Bonjour tout le monde
    Je vous décris en deux mots ma situation en allant à l'essentiel.
    Jusqu'à aujourd'hui mon activité en bourse pourrait être décrite comme une gestion "en bon père de famille " depuis le 1er janvier de cette année je n'ai plus d'activité professionnelle et me suis consacré entièrement au trading sur CFD et turbo sur compte titres.
    Je n'ai pas vu arriver la fin de l'année et n'ai pris aucune mesure concernant la fiscalité et surtout la défiscalisation.
    Ma question est simple je me retrouve aujourd'hui le 8 décembre Avec une plus-value mobilières a 6 chiffres le premier chiffre N'étant ni le 1 ni le 3 ( info qui ne sert qu'à démontrer l'importance de ma question ).
    Donc parmi vous et toute l'expérience que cela reflète y aurait-il quelqu'un qui aurait 2/3 Proposition sur des produits de défiscalisation Applicable avant le 31 décembre afin de minimiser l'impôt sur le revenu .
    Merci d'avance de m'avoir lu et peut-être répondu.
    Vous souhaitant la même problématique je vous dit bonne fête de fin d'année.
    merci
    O
    Je

    Commentaire


    • #3
      Bonsoir.


      Vous utilisez des produits dérivés, il y aura deux types de taxation :
      - impôts sur le revenu
      - CSG

      Il n'existe pas de déduction possible à la GSG.

      Pour la défiscalisation de l'IR, je ne suis absolument pas une spécialiste mais je ne pense pas qu'il y ait de défiscalisation n'impliquant aucune dépense. La défiscalisation immobilière impose un achat immobilier.
      La défiscalisation d'un emploi à domicile, autre poste conséquent, impose également une dépense préalable.



      On peut tout bonnement inverser le problème par une simple question rhétorique de bon sens : pensez-vous que l'administration fiscale ait envisagé un moyen simple, rapide et efficace de défiscaliser en masse l'imposition sur le revenu ?


      Attention néanmoins à deux paramètres essentiels à prendre en compte dans votre situation (je me permets de donner un avis complémentaire) :

      1) Sans activité, vous vous mettez dans l'obligation de gagner si vous avez besoin de revenus réguliers. Attention à l'état psychologique totalement différent qui en découle.

      2) l'imposition sur les revenus est décalée dans le temps, donc.... c'est certes une évidence mais beaucoup de débutants se mettent eux-mêmes dans cette situation inextricable : ne misez pas l'imposition prévisionnelle des revenus de l'année écoulée ! Sortez le montant de votre capital. Le fisc se moquera éperdument que vous ayez reperdu l'année n+1 ce que vous avez gagné l'année n.
      A tout problème il existe une solution simple, rapide, évidente, séduisante.... et fausse.

      Commentaire


      • #4
        Bonsoir Daniela
        Merci de vous être penché sur mon message , même si vous n'y apportait pas eu de réponse je ne suis pas surpris j'ai moi-même creusé le sujet et ma demande de ce soir était plus au cas où il y aurait eu parmi vous un magicien de la fiscalité qui aurait pu sortir de son chapeau ... eh bien non .
        Et pour répondre à votre avis complémentaire effectivement cette somme est importante mais elle est aussi le résultat d'un travail et a donc la même valeur que celle de mes activités professionnelles dans le passé.
        En ce qui concerne le montant de l'impôt futur effectivement il a déjà été soustrait vers un compte garantie a revenu nul .
        Merci pour votre intervention je ne suis pas active sur votre forum mais vous lis parfois et j'apprécie votre forme ainsi que sa rhétorique .
        Bonne soirée
        Concernant

        Commentaire


        • #5
          Je viens de m'apercevoir qu'il y a quelques erreurs de frappe j'en suis désolé

          Commentaire

          Chargement...
          X