Tout monde sait depuis un bon moment déjà (et donc évidemment le marché aussi) que le vote serait un refus d'entériner l'accord. C'est-y p't'êt...