Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ads

Réduire

Corriger ses biais cognitifs

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Corriger ses biais cognitifs

    « Tout un programme » diront certains

    La plupart des erreurs en matière de trading ont pour origine une mauvaise estimation de la situation, car on ne voit pas seulement avec ses yeux, mais surtout avec son cerveau.
    Prendre conscience de la façon dont son cerveau fonctionne pour interpréter les données du marché est la première étape.

    La deuxième étape consiste à apporter les correctifs à son comportement une fois les biais identifiés.

    La troisième étape consiste à mettre en place les tests pour s'assurer que les comportements ont bien été modifiés.

    Le webinaire de ce soir à 21h est destiné à tous ceux qui veulent améliorer leur performances ou passer du coté des perdants à celui des gagnants par des légers modifications du comportement.

    Inscription en cliquant ici
    Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

  • #2
    Salut Alain,

    Webinaire surement interressant.

    Le Cerveau droit ou cerveau gauche d'après toi est le plus important en trading ?


    ++
    James Dalton "La logique créée l'impulsion, le temps produit le signal et la structure fournit la confirmation."
    Retrouvez-moi aussi sur Twitter:@Uxxar

    Commentaire


    • #3
      Vaste question olandeer.uxxar

      Il y a une réponse à ce sujet sur le blog d'Andréa
      Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

      Commentaire


      • #4
        Après le Market Profile hier soir, je vais apprendre à corriger mes biais et malgré le fait que je connaisse l'importance de le faire, je suis sur que je ne suis pas du tout au point

        Allez, même si janvier est passé, je m'oblige à cette résolution pour 2011




        PS = Le webinaire est dès à présent accessible

        Les inscriptions de dernière minute sont possible en cliquant ici
        Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

        Commentaire


        • #5

          Le webinaire « corriger les biais cognitifs » de ce soir m’a permis de me conforter dans le fait que la seule réalité du marché est constituée par les prix.
          Tout le reste n’est que choix d’une représentation (Chandeliers, Market Profile, Kagi, Renko, etc …) et d’une manière générale la carte n’est pas le territoire.

          Andréa, nous a rappelé la nécessité d’éviter de jugez en fonction des apparences et d’agir en termes de probabilité. Cette notion de probabilité est partie intégrante de toute démarche faite dans le domaine de l’Analyse Technique.
          Compte TWITTER / Page FACEBOOK / Chaine YOUTUBE / Compte LINKEDIN

          Commentaire


          • #6
            Bonjour Alain,

            Je ne suis pas du tout d'accord avec ton affirmation qui consiste à dire que la seule réalité du Marché est constituée par les prix.

            Le temps (time) est, à mon avis, une donnée bien plus importante dans le trading.

            C'est le ciment des prix ou des volumes, par exemple.

            Commentaire


            • #7
              http://www.lemonde.fr/week-end/article/2011/05/13/...

              Commentaire


              • #8
                Citation de : Paca2 (au 10-02-2011 03:12:58)

                Bonjour Alain,

                Je ne suis pas du tout d'accord avec ton affirmation qui consiste à dire que la seule réalité du Marché est constituée par les prix.

                Le temps (time) est, à mon avis, une donnée bien plus importante dans le trading.

                C'est le ciment des prix ou des volumes, par exemple.




                je suis totalement en désaccord, tant avec Paca2 qu'avec Alain, et ces assertions me font un peu bondir au plafond, d'autant que le MK montre exactement les trois réalités fondamentales du marché, qui ne sont ni une ni deux, ni quatre, ni N.... mais TROIS

                Temps
                Prix
                Volume

                Exprimés dans l'équation
                "Volumes échangés à un prix donnée par Unité de temps"
                ou
                "unité de temps durant laquelle un prix est accepté pour un certain volume"
                ou
                "Prix et période auxquels sont échangées un certain nombre d'actions "

                Aucun de ces trois éléments n'a une quelconque prépondérance ou infériorité absolue par rapport aux deux autres.

                Ils sont étroitement et intrinsèquement liés, c'est d'ailleurs la puissance du MK de ne montrer qu'eux

                1 action à un niveau, et qui reste sans contrepartie pendant 10 mns a un sens fort

                100 actions à un niveau de prix qui se modifie dans la seconde qui suit a également un sens fort

                revenir ou quitter très vite un niveau de prix est également très significatif, et les volumes qui sont alors échangés sont lourds de sens, et particulièrement avec les futures

                Les futures sont dans un mvt brownien, constant, ou des coups de sondes sont envoyés dans des directions au delà du dernier niveau d'équilibre, c'est à dire au niveau ou on échange le plus de volume en y restant ou y revenant le plus souvent

                de la durée de ces coups de sondes, et du nombre de contrats qui y sont échangés, on déduit s'ils sont pertinents pour offrir un nouveau point d'équilibre

                Commentaire


                • #9
                  Bonjour DK,

                  De la durée de ces coups de sondes, et du nombre de contrats qui y sont échangés, on déduit s'ils sont pertinents pour offrir un nouveau point d'équilibre.

                  si j’ai bien compris ton post ce point d’équilibre n’est pertinent que sur un temps + ou – long pour ensuite se déplacer vers un « nouveau point d’équilibre ».

                  De déterminer dans quel sens évoluent les points d’équilibres sur une période donnée offre une information importante… non ?
                  ça se test peut être ???

                  Commentaire


                  • #10
                    Citation de : pegase1 (au 15-05-2011 16:38:07)

                    Bonjour DK,

                    De la durée de ces coups de sondes, et du nombre de contrats qui y sont échangés, on déduit s'ils sont pertinents pour offrir un nouveau point d'équilibre.

                    si j’ai bien compris ton post ce point d’équilibre n’est pertinent que sur un temps + ou – long pour ensuite se déplacer vers un « nouveau point d’équilibre ».

                    De déterminer dans quel sens évoluent les points d’équilibres sur une période donnée offre une information importante… non ?
                    ça se test peut être ???





                    absolument

                    C'est là qu'intervient toute la science du Market Profile
                    On obéit à des courbes de Gauss, et à des lois de distribution
                    Cf EDU bourse ou on en parle un petit peu; personnellement je suis assez ignorant sur ce sujet.
                    Existent également d'excellants ouvrages spécialisé sur ce sujet

                    Personnellement, je me sert du MK de façon très primitive ( c'est moi tout seul qui interprète les coups de sonde ) dans deux cas

                    Premièrement pour entrer dans le marché dans une direction : en observant ces coups de sonde, je détermine si à mon avis la nouvelle direction est pertinente. C'est à dire que je pense déjà à une évolution et un sens par d'autres indices, et j'observe le MK pour savoir ce qu'en pensent les "explorateurs". Quand ce sens devient plus pertinent, il est vite "envahi" par une plus grande part de volumes dans le temps. Il faut donc aller vite entre les coups de sondes et l'arrivée de l'ensemble des intervenants, ou accepter des coupes plus larges, mais avec un risque moindre


                    Deuxièmement, pour déterminer majoritairement les points de retour, ceux qui n'ont pas été assez travaillé,lorsque j'ai décidé d'entrer sur un sous jacent.
                    çà marche très bien avec les actions, et par des lois de distribution mathématique, çà marche aussi un peu avec les futures.
                    En fait, je pense que çà marche très bien avec les futures, mais j'ai un système qui fonctionne par ailleurs et ne veux pas me disperser dans trop de directions.Le but premier est d'entrer, rester le temps qu'il faut, et sortir gagnant ou perdant au meilleur moment ( cad très court sur pertes, et suffisamment long pour gain ) Quelle que soit la méthode, dont on se contrefiche complet en final, du moment qu'elle marche !! )



                    Tu peux aussi étudier les lois de distribution des courbes de gauss ( se sont bien sûr comme tout ce qui touche aux marchés boursiers des lois de distribution des probabilités ) qui vont te renseigner sur les devenirs possibles des courbes dans le future. Et donc vers ou vont aller les cours


                    TOUS, je dit bien absolument TOUS les indicateurs sont une torture mathématique des deux ou trois éléments fondamentaux
                    TEMPS PRIX VOLUMES
                    Le MK est une simple présentation de ces trois éléments, sans aucun ajout ou retrait

                    En ce qui concerne le MK, je travaille sur des périodes de temps assez courtes ( 1/4 heure 1/2 heure par figure ), des unités de temps à 2-3 minutes max par boîte, et au tick comme unité de prix

                    J'affiche les volumes sur la gauche et non pas le nombre de ticks éxécutés

                    Comme conseil, je donnerais celui -ci : d'abord et avant tout le regarder vivre, tout simplement, dans un premier temps, pour le "sentir", avec un graphe en barre chart ou bougies à côté, voire que lui tout seul
                    Tu es en relation directe avec la pulsation du marché, ne commence pas par la mentaliser. Vis la , c tout.

                    Dans un deuxième temps, le réfléchir, en fonction des 'coups de sondes', retour, temps passés, et imaginer la direction.

                    Puis essayer de marier les deux, senti , et interprétation

                    Seulement alors, si tu veux te spécialiser dans cet outil qui est ama assez fantastique, tu entres dans l'étude mathématique et les cours le concernant.

                    Mais passes déjà un mois , au moins, à le "humer" à le regarder vivre, à te familiariser avec son rythme, à trouver les ut d'observation qui te conviennent

                    Un spécialiste du MK en UT courtes est le roi du scalping, et ce mode est particulièrement appréciable à ceux qui font pas mal de trades dans la journée

                    Le MK te renseigne aussi assez bien sur les zones qui on manqué de travail
                    Il est aussi très bien pour les tops départ ou leur invalidation, si tu as déjà ton idée.

                    Et enfin, une fois plus au courant, et ceci répond directement à ta question, il te renseigne de façon totalement étrange, sur le devenir, en considérant le marché comme un flux constant qui s'organise dans la distribution des prix par unités de temps, en fonction des volumes échangés/

                    C'est ama, majoritairement un outil pour un Day trader, mais tout à fait utilisable pour qq qui travaille sur deux trois jours



                    Commentaire


                    • #11
                      Merci pour ta réponse DK...

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X